j’ai rencontré un homme à mon travail récemment, il me plait beaucoup mais il m’a dit qu’il n’est pas libre. Au départ il avait parlé d’une séparation mais apparemment il n’est pas prêt à se séparer pour le moment.On s’est rencontré une fois on ne s’est pas embrassé mais juste pris dans les bras, juste un moment de tendresse.Par la suite comme je lui ai demandé ce qu’il comptait vraiment faire,il m’a proposé de flirter avec lui mais sans engagement sans promesse.et j’ai refusé car ce n’est pas ce que je souhaite. Je veux bien le voir mais je ne veux pas aller trop loin tant qu’il est encore avec sa compagne.Il a refusé.Le peu de fois ou l’on s’est parlé on tourne en rond chacun campe sur ses positions.Il souhaite me voir mais en cachette le soir. Ce qui à le don de m’exaspérer.J’ai l’impression que je ne lui manque pas du tout.Quand je fais un pas vers lui il me dit que je ne sais pas ce que je veux et que dès qu’il prend ses distances je me rapproche de lui et que je peux encore le faire revenir si je veux. sous entendu qu’il faut que j’accepte ses conditions. J’ai décidé de prendre mes distances à mon tour. Mais pour le moment il ne me donne aucun signe de vie.J’ai l’impression qu’il n’en a rien à faire de moi. J’ai pas envie de passer à côté d’une relation qui peut être bien mais pas à n’importe quel prix. Qu’en pensez vous? je n’ai pas envie d’être celle qui fait le 1er pas car il dira qu’il a encore réussi à me faire venir à lui.
Je ne comprends pas! Pourquoi m’avoir embrassée et puis friendzonée? C’est évident pour moi qu’il n’est pas un drageur en série. Y a-t-il un moyen de réparer cette catastrophe? Ca peut paraître stupide mais je n’ai pas envie de laisser tomber, je ne craque pour un mec qu’une fois par an (maximum!) mais quand ça arrive je sais ce que je veux. Et j’ai déjà accepté de le revoir “comme amis”… Help!!!
Il a 57 ans moi 55, on se voit depuis 8 mois (avec une interruption d’un mois yl y a 5 mois) 2 fois par semaine toujours chez moi mais on ne sort pas ensemble les we, il me rejoint le samedi soir après ses soirées entre amis (ies) et jusqu’au lundi matin et là soirée du mercredi au jeudi matin..Il me dit ne vouloir rien de sérieux car il a été trop déçu par ses ex pour qui il a laisse tomber ses amis et qui l’ont laisse et après il s’est retrouvé sans ami. Il ne veut pas que je laccompagne lors de ses beuveries du we car ce ne serait pas pareil pour lui, il devrait se soucier de moi. Je trouve que cette attitude n’est pas très normale après 8 mois. Je suis amoureuse de lui et prête à m’engager. ..Le problème entre nous est également la communication : il est assez reserve, anglais ne parle pas le français et moi pas très bien l’anglais. ..mais malgré tout ça il reste avec moi… Quels sont vos conseils pour lui donner confiance ou pour savoir s’il s’amuse et passe son temps avec moi…?
Hanane c pour te dire que ce n’est pas qu’il te regardait que tu pens qu’il t a vraiment écouté. tu sais que tu peux regarder quelqu’un en faisant semblant de l’ecouter alors que tu es perdu dans tes pensées ( meilleur exempl, c un eleve, qui fait semblant d’écouter le prof alors qu’il est ailleurs) a moins qu’il t a répondu et t a vu qu’il a bien compris de ce que tu lui as dit. que ça ne l derange pas ou qu’il est conscient, tu n es pas sur, parce que certains hommes cachent leurs sentiments, ca peut par contre le deranger mais il veut te montrer qu’il sait ce qu’il fait, il te fait croir que tu vas bien et qu’il sait ce qu’il fait. arrete de prendre des decisions hatives, tu risque de le regretter.
Enfin, ces dernières années, les hommes sont de plus en plus diabolisés et les femmes de plus en plus victimisées. Dès qu’il y a un problème dans un couple, c’est forcément de la faute de l’homme qui est brusque, sans sentiment, macho (bon, c’est vrai il y en a…), égoïste, immature (ma préférée, comme si la femme était plus mature que l’homme…). La femme elle, est de plus en plus considérée comme l’éternelle victime de l’homme, l’incomprise, celle qui subit, celle qui gère tout, qui est mature, qui a de vrais sentiments… Là aussi, savoir que lorsque l’on commence une relation c’est de plus en plus souvent pour être diabolisé à la fin, cela ne donne vraiment pas envie de s’engager. On critique souvent la « femme objet », mais rarement « l’homme animal ».
Pour commencer, je ne veux aucun lien financier : mariage, colocation, compte commun… et même enfants ! Bah oui, un enfant c’est un lien financier pour 30 ans impossible à supprimer. On peut même être obligé à reconnaitre un enfant via un tribunal (alors que la femme a le droit d’avorter, d’accoucher sous X…). La plupart des couples se séparent (dans 75% des cas à l’initiative de la femme d’ailleurs) maintenant et dans 85% des cas (en France) la femme obtient la garde au détriment de l’homme. Dans la majorité de ces cas là, l’homme doit payer une pension alimentaire (en cas de refus il risque la prison dans 98% des cas…). Bref, avec seulement 6% de chance de voir son enfant grandir jusqu’à son indépendance, en France, pour un homme, avoir un enfant est très, très loin de l’image idyllique que les femmes veulent leur vendre. En fin de compte ils ont plus de chance de souffrir autant psychologiquement que financièrement. Alors, pourquoi un homme rationnel ferait cet effort d’avoir un enfant (symbole ultime de l’engagement pour pas mal de femmes) ? Il ne faut pas s’étonner si de plus en plus d’hommes refusent d’avoir des enfants dans ce cas.
Bruxelles est une ville ou les mauvais garçons font leur loi il est bien difficile de trouver un garcon « potable » mais quand j’ai rencontré ce garçons intelligent, beau, musclé, sexy bon vous m’avez comprise l’homme idéal ! j’ai pas hésité je me suis dis il est pour moi! mais moi qui suis légèrement timide comment vais je faire pour qu’il daigne me demander mon numéros j’avais besoin de conseil!! comme toujours quand j’ai une recherche a faire je vais sur google et hop je tombe sur ce site j’avoue que c’est une belle surprise alors merci Kamal pour tes articles et tes conseils que je vais mettre en pratique !!!
Enfin voilà quoi, c’est cette présence ponctuelle et incessante dans ma vie depuis 6mois qui font que je suis devenue complètement raide dingue de lui. Pour la première fois en 3ans je n’ai eu qu’un seul homme en 6mois alors que nous ne sommes même pas ensemble. Il hante mes rêves, mes pensées. Et en même temps cette passion n’est pas dévorante, au contraire elle m’apaise. J’ai le sentiment qu’il nous faut du temps pour apprendre à nous aimer, à se mettre au diapason. Nous nous connaissions à peine lorsque nous avons tenter quelque chose ensemble, aujourd’hui nous sommes plus à l’aise l’un avec l’autre. C’est tellement étrange.

Bonsoir, Je suis dans l’impasse malgré tous vos articles que j’ai lu avec attention. Mariés depuis 25 ans, notre vie de couple c’est dégradé depuis 10 ans , en partie à cause de moi car je suis devenue un boulet malgré moi d’ou des disputes quotidiennes. En fait, j’ai appris il y a un mois que j’étais tdah (trouble du déficit de l’attention ) d’où mon comportement. Mon mari n’étant pas heureux en couple (il ne m’aime plus paraît il) est allé voir ailleurs en decembre dernier et a rompu en février quand je l’ai découvert. Nous devions repartir sur de bonnes bases mais lundi j’ai découvert qu’il avait recommencé. Il m’avait déjà dit en février qu’il tenait beaucoup à elle et qu’il etait heureux avec mais qu’il ne supportait plus cette double vie. Après mûre réflexion je lui ai annoncé mercredi soir que je savais qu’il me trompait toujours et que je voulais que l on se separe car la situation ne pouvait plus durer. Je lui est proposé de rester à la maison jusqu’à la Toussaint le temps qu’il trouve un appartement mais surtout pour preserver notre fils de 7 ans car je ne me sens pas encore prête à lui dire.
La traduction grecque la plus commune du mot ʿēzer, comme vu précédemment, se fait par l’usage des mots boêth-. Il est donc intéressant de prolonger notre étude de ce vocable dans le Nouveau Testament, pour percevoir quel sens il revêt alors. Cette racine, notons-le, n’apparaît que peu fréquemment dans le Nouveau Testament (11 occurrences). Dans une majorité des cas (7/11), les auteurs de l’aide sont Jésus ou Dieu, qui interviennent en faveur d’hommes et de femmes dans des circonstances de possession démoniaque (Mt 15,25 ; Mc 9,22), d’incrédulité (Mc 9,24), de tentation (He 2,18 ; 4,16), de danger face aux ennemis (He 13,6) et même de besoin de salut (2 Co 6,2). Là encore, la dimension d’une aide qui délivre, voire qui sauve, se confirme.
Les hommes essaient de garder une distance de sécurité et de cacher leurs sentiments aux femmes, car ils ont peur d'être entraînés dans leurs relations. La plupart des représentants du sexe fort distanciés au début de la relation agissent en tant que persécuteurs, essayant de séduire la femme. Le refus des femmes ne fait qu’exacerber la propension à engager des poursuites. Mais étant donné que la femme franchit cette étape par crainte de la destruction des relations et non délibérément, cela ne fait que pousser l'homme plus loin.
Que ce soit à travers le sourire, le physique et une personnalité intéressante il faut justement lui montrer qu’on le comprend et que l’on ne veut pas lui mettre de pression. C’est en apportant du positif, en partageant des moments forts que l’on va justement le pousser à s’engager petit à petit. Mais attention vous ne devez pas vous attendre à quelque chose que vous aurez vu dans un film Hollywoodien, la réalité est bien loin de ce cliché !
En effet, il faudra lui demander directement pourquoi il ne veut pas refaire sa vie avec vous. Peut-être que tout simplement il ne s’est même pas poser la question, et que la vie qu’il mène en ce moment lui convient tout à fait. Il devra donc se remettre en question lui-même et réfléchir à la situation pour pouvoir vous donner une réponse franche et directe une fois pour toute.

ce que vous dit votre entourage vous semble difficile à accepter car il est difficile d’accepter que quelqu’un dont on a reçu l’amour se comporte si mal avec soi. La question que je vous invite à vous poser est : si je restais avec lui pendant dix ans encore, comment ce serait ? Mieux ou pire ? Nous pouvons travailler ensemble votre défaut de confiance en soi et vous aider à la retrouver au plus vite. Je propose des entretiens que vous pouvez retrouver sur la page coaching du site. Bien à vous,
Enfin, la communication est également un problème. Si vous passez votre temps à vous disputer, à vous marcher dessus et vous insultez, votre couple n’ira pas loin. La communication est un des facteurs les plus important d’un couple sain. Comment être heureux ensemble si rien n’est dis? Si les non-dits, justement, vous pèsent tous les deux? La rupture n’est pas loin et il faut vous reprendre tous les deux. ET en PARLER.
Salut Alexandre. Sympa l’article ! Cependant, je suis actuellement dans une situation où un mec avec qui je dialogue beaucoup depuis 2 ou 3 semaines me plait mais m’a dit ne rien vouloir avec moi (si ce n’est d’être ami car on s’entend extrêmement bien, on rigole beaucoup et on se voit depuis une semaine et demi), penses-tu que la donne peut être inversée ou dois-je juste abandonner l’idée ?
Une fois que l’on a trouvé une fille qui nous convient, on peut examiner les critères que sont l’humour, l’intelligence, la culture, l’éducation, etc. Ces critères nous permettent par exemple de choisir entre de filles qui nous plaisent. Car il ne s’agit pas à ce stade d’être la plus belle. Il s’agit d’être attirante et cool. Je m’attache personnellement davantage aux filles attirantes et sympas qu’aux nanas qui sont juste très attirantes.
Résumé rapide de la situation : il y a 5 ans j’étais en Erasmus à Milan, il y a 2 mois une vague connaissance de l’époque me recontacte pour avoir de mes nouvelles ( perso je me souvenais pas de lui mais lui oui )…on discute sur facebook pendant 1 mois de temps en temps, et on passe au téléphone au cours du mois de juin…on décide de se voir à Paris fin juin, lui vivant à Londres et moi en Province…on passe la soirée ensembles et on couche ensembles (oui je sais)…c’était déjà très chaud au téléphone, et il m’avait demandé d’être officiellement sa copine plusieurs fois, moi je suis resté prudente et je lui disait k’il fallait attendre de se voir…le lendemain après avoir couché ensembles il m’a demandé quand est ce que j’allais le présenter à mes parents, moi étonnée je lui ai dit : »prkoi tu veux ke je te présente à mes parents? »…il a aussi dit que j’étais officiellement sa copine et il m’a fait comprendre qu’il ne voulait pas que je couche avec klk d’autre avant notre prochaine rencontre…en partant il a dit : »tu m’appelle? » et kom j’étais d’humeur tacquine j’ai dit : »je sais pas » avec un sourire ( l’ambiance était détendue et dans l’humour)…et voilà, depuis 10 jours je n’ai aucune nouvelles…il avait déjà commencé à devenir distant 1 semaine avant notre premier rdv…sachant kil est dingue de foot j’avais mis ça sur la coupe du monde, mais vu k’il ne m’a toujours pas appelé je crois ke je me suis fait roulé dans la farine par un baratineur ki voulait juste coucher avec moi…alors je fais koi? je l’appel? je fais next?je rie?je pleure? :)))…j’attends vos avis ! :)
ex: Une femme a rencontré un autre homme au travail. Elle se sent revivre avec lui, aimée et désirée. Heureuse et amoureuse, elle entretient cette relation hors mariage. Son excuse? Mon mari ne s’occupe plus de moi… y’a plus rien entre lui et moi. MAIS c’est Dieu qui a voulu que je rencontre ce collègue de travail car il prend toujours soin de moi. Il est l’homme de ma vie, celui que Dieu veut pour moi. Je me sentais tellement seule et si malheureuse. Je n’étais pas comblée, délaissée… etc. Je sais que c’est Dieu qui me l’a envoyé. C’est pour que rentre dans une étape supérieure, que je sois heureuse et épanouie. Ce que je n’étais pas avec mon ex mari…
Si je me permets de vous expliquer cela ce n’est pas pour remue le couteau dans la plaie mais simplement pour vous faire prendre conscience que certaines relations ne sont pas toujours exceptionnelles et que le comportement de l’homme est donc compréhensible, on ne lui donne pas envie de s’investir tout simplement parce que ce qu’il l’attend ne répond pas forcément à ses besoins, à ses envies.
Sauf qu’il s’est assis aujourd’hui et m’a dit qu’il voulait qu’on parle de notre relation. Il dit que tout est parfait mais qu’il sait qu’un jour ça se terminera. Il dit que ce sera fini car quand il tente de se projeter avec moi, il n’y arrive pas. Je lui ai posé beaucoup de questions sur le “pourquoi” vu que nous n’avons jamais eu l’un ou l’autre, une relation de cette qualité auparavant. Il ne peut répondre que par “je n’arrive pas à me projeter”.
Je n’étais pas sur de ce qu’il voulait réellement, mais j’ai répondu 1 heure après et c’était une belle complicité, par contre on a pas conclue la conversation, à la fin de son dernier message il a fin un :)) et j’ai répondu par :)) également et plus rien après ……je n’ai pas oser continuer la communication non plus et ça fait une semaine maintenant qu’on a pas reprit contact.
Pour donner l’ampleur du cas le plus « grave » : son meilleur ami (qui est aussi un de mes amis proches) a essayé de nous mettre ensemble plusieurs fois auparavant. Il paraît que je lui ai plu dès notre première rencontre, il y a plus de 10 ans. Il me plaisait aussi mais aucun de nous deux n’avait osé aller vers l’autre et nous n’étions jamais célibataires au même moment. Quand enfin, des années après, on parvient à être ensemble, c’était « l’Evidence », l’happy end après des années passées à se chercher mutuellement…. Notre seul regret était toutes ces années « perdues » mais nous pensions nous être enfin « trouvés »…. Quelque chose de cet ordre… Pas un coup de foudre, quelque chose de doux, de certain… C’est ce qu’il disait. Je n’avais pas éprouvé cela depuis longtemps. Je ne l’ai pas éprouvé longtemps non plus d’ailleurs :D

Ceci dit, je ressens désormais un 'éloignement' de sa part. Il m'a confié avoir du mal à accepter son coeur, à accepter ses sentiments, il a besoin d'être seul, alors que les sentiments sont là. Je n'ai pas envie qu'il "s'échappe", on va dire. Et je ne sais pas trop comment le rassurer, du moins comment l'aider à gagner une force psychologique suffisante pour faire face à ces sentiments.
Mais on perd nos amis et on se retrouve que tout les deux. Il me demande de l’embrasser plusieurs fois. On parle de nos vie ect. Je suis une fille qui aime drague et séduire et faut l’avouer je suis douée.Bien sûr ça il l’a remarqué.Alors dès que nous sommes ensembles il pose des questions qui s’apparentent plus à des minis-crises de jalousies qu’à de la curiosité.D’ailleurs à un moment il me dit : ” au début je pensais que tu étais une fille bien mais maintenant je pense que tu joues avec les garçons tu les fais galèrer ect” ce qui est vrai j’adore ça mais se n’est pas pour autant que je ne suis pas une fille bien. Je crois qu’il a peur que je lui fasse à l’envers,que je le manipule.
J’ai rencontré un homme il y a plusieurs mois, nous nous sommes installés très vite. Cependant, après une étape compliqué il a voulu échanger quelques mots avec une autre femme, juste des sms amicaux. Jalouse, j’ai pris mes affaires pour me recentrer chez ma maman. J’ai alors appris ensuite qu’il se sentait étouffé dans la relation de part ma vision très « renfermée » du couple. Depuis 3 semaines on se voit, tout se passe bien, mais ça devient conflictuel lorsqu’on parle de réinstallation. Comme une peur de revivre un étouffement. Comment faire pour le rendre accros ? Amoureux comme au premier jour ? Et surtout qu’il ait envie de revivre avec moi.
Le problème c’est que désormais j’ai le sentiment qu’on ne partage plus rien. Il ne propose plus du tout qu’on se voit, ne m’appelle plus si je ne lui demande pas et esquive souvent quand je le fais (on ne se parle au téléphone qu’une fois par semaine environ alors qu’avant c’était plusieurs fois par jour) et ne répond plus quand je pose des questions qui nous impliquent, même un peu, à court ou moyen terme alors qu’avant il se projetait à long terme avec moi. Nous continuons à nous voir en soirée quand on va dans les mêmes sorties, il est alors toujours aussi amoureux en apparence mais ce sont nos seuls moments depuis bientôt 3 semaines.
Malgré tout, le fait que nous n’ayons que de rares échanges par téléphone sachant que nous vivons à distance, me gêne. Nous avons besoin d’entendre nos voix pour créer de l’intimite. Je n’ai pas voulu aborder le sujet car je partais en vacances 15 jours à l’etranger et je préférais voir ça à mon retour. Je suis donc partie en vacances pendant 15 jours et toujours le même comportement quelques messages dans la journée. Souvent en réponse aux miens et la seule fois où j’ai tenté de l’appeler, il n’a pas répondu.
Les raisons de l’aide accordée par Dieu sont diverses et variées. Il s’agit très souvent d’aide face à des ennemis, comme en Ex 18,4 : « […] c’est le Dieu de mon père qui est venu à mon secours et m’a délivré de l’épée du Pharaon » ou en 2 Ch 18,31 : « […] ils firent cercle autour de lui pour l’attaquer. Mais Josaphat se mit à crier. Le Seigneur le secourut, et Dieu les détourna de lui ». Dieu vient également en aide à l’individu se trouvant dans une condition misérable, à l’image de « l’orphelin » (Ps 10,14) ou de « l’homme sans force » (Jb 26,2 ; 2 Ch 14,10) ou à celui qui a besoin d’être soutenu pour une tâche spécifique, tel David dans sa fonction royale (Ps 89,20) ou les porteurs de l’arche de l’alliance (1 Ch 15,26). L’aide de Dieu intervient donc dans la situation concrète dans laquelle se trouve l’aidé7. Ajoutons encore que pour un tiers de ces occurrences, la modalité de l’aide n’est pas définie, il s’agit d’une présence protectrice et bienveillante de Dieu qui accompagne l’individu quelle que soit sa situation de vie. Ainsi, par exemple, Jacob invoque-t-il l’aide de Dieu dans sa prière de bénédiction en faveur de son fils Joseph : « par Él, ton père, qu’Il te vienne en aide, par le Dieu Puissant, qu’Il te bénisse ! […] » (Gn 49,25)8.
moi j’ai un problème le garçon que j’aime est un peu plus vieux que moi il est magnifique ,je sais qui il aime et malheureusement se n’ai pas moi et je le connais je sais que sais sentiments pour elle ne tiens pas la route mais moi ,je suis FOLLE amoureuse de lui depuis que je le connais il me rend timide et quand je le vois j’ai beaucoup de mal a parler et surtout je ne sais pas comment lui dire mes sentiments HELP PLISE !!!!!
Il semble composer les choses différemment ce garçon. Avec lui, le dialogue semble la clée. Même si ça peut sembler assez froid, il y a quelque chose de rassurant dans son comportement. N’hésites donc pas à parler, évoquer tes doutes (notamment sur le très long terme, bien que tout le monde puisse changer d’avis dessus, encore une fois, vous êtes jeune, il est tôt, il a bien le temps de voir venir. Quand ça fera quelques temps/années que vous êtes ensemble, si le mariage est important pour toi, il posera la question autrement qu’aujourd’hui où c’est tout neuf.)
×