Ce que je trouve le plus triste, c’est ce côté « j’ai perdu mes dernières illusions ». J’en suis là aussi, du coup je me protège, du coup je ne vis pas à 100% une relation, je garde mes distances, je suis sans doute un peu trop froide, et du coup les mecs ne tombent pas amoureux non plus, et ça se termine… (j’ai l’impression, en tout cas, en analysant à froid mes dernières relations).
j’ai remarqué que les hommes qui sont tombés amoureux de moi c’est parce que moi je n’étais pas amoureuse j’avais juste de l’affection pour eux ,j’étais naturelle du coup et relax .mais quand vous ressentez un peu plus pour un homme …vous devenez vulnérable et face à la distance à l’hesitation au changement complet du comportement de l’homme vous doutez vous avez plus trop confiance et du coup ça réveil vos peurs….
Last but not least, on se doit de rappeler que le contexte littéraire de Gn 1–2 entre en ligne de compte pour l’interprétation de Gn 2,18.20. Si cette péricope revêt de toute évidence des aspects poétiques, elle n’en demeure pas moins un récit de création à portée universelle. Ainsi, présenter Ève comme la mère et la maîtresse du monde dans ce poème sur la création du monde et de l’humanité place celle-ci à un rang de choix. La création d’Ève intervient comme accomplissant la volonté de Dieu pour le monde et l’humanité. Celui qui espérerait lire derrière ce récit un guide de la réussite du couple verrait vite ses espoirs déçus, car là n’est pas son rôle. Le récit de la création en Gn 1–2 n’est pas comparable à la « Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen » et encore moins à un cahier des charges sur la répartition des tâches domestiques entre l’homme et la femme.
J’ai vécu une histoire similaire, l’impression que le cosmos m’avait guidé vers un mec (pour le moins perdu). J’ai donné patience et pardon. Je me suis usée, beaucoup. L’avantage, c’est que je crois aujourd’hui en la force de MON amour. Et que je respecte ce que j’ai fait pour cet homme : c’était MES choix. Dans mon cas, ce n’était pas un gars qui me convenait. Mais, de tout coeur, j’espère que ce sera différent pour toi.
Vous voulez paraître indifférente alors que vous êtes fâchée en réalité (il le sait et le sent) ou encore vous tombez dans la forme de dépendance affective la plus complète en l’appelant ou en lui envoyant des textos sans arrêts, en faisant tout pour lui faire plaisir, lui posant toutes sortes de questions auxquelles il ne répond pas, vous êtes insistante, et essayez de le convaincre que la relation en vaut la peine.
Non, mais attendez, quand même, quand je parle de maintenir le désir, ça ne veut pas dire que TOUTE ma relation est basée dessus. Heureusement, il y a plein d’autres facteurs qui solidifient la relations (et voire même, entraînent également un désir renforcé) : le fait d’avoir plein de choses à partager, d’avoir chacun son univers, ses passions que l’on peut échanger et faire découvrir à l’autre, la confiance qui se construit entre deux personnes, le dialogue, le respect avec lequel on traite son partenaire, l’envie de lui faire plaisir, les petites attentions. Enfin voilà. Il faut bien comprendre que lorsque je parle du désir, ça n’est pas pour moi le seul facteur.
De ce fait, elles se lancent trop rapidement dans des déclarations sentimentales et en oublient l’importance de construire une relation de séduction basée sur le partage, sur l’équilibre mais également sur la notion de défi. Vous n’êtes pas sans savoir qu’un homme a toujours besoins d’idéaliser la femme qu’il côtoie et qu’il est nécessaire pour vous d’éviter de vous montrer acquise trop rapidement pour profiter pleinement de votre rencontre.
Dans cette situation, ce ne sont pas les sentiments qui priment et qui doivent être mis en avant. Il faut plutôt axer ses actions sur le fait de lui offrir la relation qu’il attend et que vous attendez aussi car vous ne souhaitez pas vivre à deux si c’est pour n’avoir que des mésententes. Avant même de penser à ce qu’il s’investisse plus il faut surtout penser à ce qu’il ne parte pas, c’est la clé, et ensuite, quand vos actions seront les bonnes, les techniques pour qu’il se rapproche et se donne à fond dans le couple viendront naturellement. Si on lui donne l’image d’une femme extraordinaire, qui sait comment séduire, mais aussi comprendre les hommes, il n’aura aucune raison de ne pas tenter sa chance avec vous.
Puis il en a eu marre de « s’interdire d’être heureux » et a choisi de se lancer dans les joies du couple. C’est à ce moment-là qu’on s’est rencontrés (ça faisait quelques mois qu’il était décidé à se mettre en couple pour une relation sérieuse, et moi je sortais de mon abstinence et remise en question). Il finit ses études (jusqu’à décembre) dans une autre ville, mais à commencé à organiser les week-end où il pourrait venir me voir, plus quelques week-end où je pourrai aller moi chez lui, avec une fréquence de 2 week-end sur 3 en moyenne. On a pris nos billets, on a commencé les aller-retours, j’avais peur qu’il me dise au bout d’un mois qu’il s’en était lassé (c’est quand même pas évident de traverser la France en TGV vendredi soir, dimanche soir, puis re vendredi d’après…) mais après 2 mois, malgré quelques difficultés rencontrées du fait que tout ce qui est à faire le week-end devient plus difficile à réaliser (moi je travaille la semaine), on tient.
Si j’ai pu apprendre quelque chose de mon expérience de coaching et notamment en séduction c’est que les hommes et les femmes ont tendance à aller vers ce qui est inaccessible, d’être attiré(e) par ce qu’ils n’ont pas. Par exemple, c’est en grande partie pour cela que le luxe est tant recherché par les personnes n’y ayant pas accès. Il faut appliquer ce même raisonnement à votre situation.
             Langage ultime du désespoir (face à des traumatismes parentaux ou sociaux). Langage de l'impuissance (à trouver une place fiable dans le monde d'aujourd'hui). Langage de la frustration (liée à la non satisfaction des besoins relationnels). Langage de la revendication (face à des manques inévitables et aux frustrations liées à la pression du consumérisme, à la culture des désirs…).
Énervée voire vexée par une telle attitude, il est probable que vous ayez commis ce que l’on appelle des « interdits » (vous lui avez envoyé plusieurs SMS, vous avez laissé des messages sur son répondeur, vous l’avez bloqué sur Facebook, etc.). Si c’est le cas, vous n’avez d’autre choix que d’entrer en silence radio durant quelques jours ou quelques semaines. En effet, toutes ces petites actions lui prouvent que vous êtes accro et donc, le placent en position de force. Vous devez donc vous faire oublier, lui faire croire que vous êtes passée à autre chose.
D’avoir lu tout les conseils que tu as mis sur ton site m’a bien ouvert les yeux sur ma relation avec mon petit ami! En lisant tout ce que tu as mis, je me suis rendu compte que c’est exactement ce que mon copain essaye de faire pour que notre couple dure! Mais j’aimerai aussi savoir si tu n’aurai pas de conseils concernant le fait de devoir avouer à notre conjoint qu’on l’a trompé? ….
Bonjour, j’aimerai un conseil, je suis en couple depuis 7ans, et j’ai rencontrer un autre homme sur internet (mais sans chercher ) qui est en couple également et qui habite à 9h de route de chez moi. Des que j’ai croisé son regard je suis tombée raide dingue de lui. Il m’a que c’était réciproque. Depuis 5 mois on s’appelle, on s’envoie des textos et on se voit sur skype j’ai essayé plusieurs fois d’arrêter pour ne pas détruire mon couple, d’autant plus que je suis enceinte aujourd’hui mais je n’y parviens pas. C’est la première fois que j’ai autant d’amour pour un homme. Mais je ne le connais pas vraiment et il a beau le dire qu’il est attaché à moi j’ai peur qu’il se foute de moi et que je mette toute ma vie en péril pour rien. Que faire?

Pour que votre homme ait envie de s’engager encore plus avec vous et dans votre relation, vous ne devez pas le brusquer, le forcer et vous devez laisser les choses se faire d’elles-mêmes. Mais comment faire en sorte que cette envie lui vienne ? Pas de formules magiques ou de rites à invoquer, il vous suffit simplement de faire en sorte qu’il se sente bien dans la relation qu’il a avec vous. Qu’il s’y sente bien et qu’il n’y soit pas enfermé et contraint. Vous devez lui laisser sa liberté. Un homme cherchera à rester avec vous et à s’engager un peu plus dans votre relation s’il vous aime et que vous avez réussit à instaurer une harmonie dans votre relation. Même si vous formez un couple, vous restez deux personnes indépendantes, ce que vous ne devez pas oublier. Ainsi, laissez-lui sa liberté, il n’en profitera pas pour vous quitter, au contraire, ce sera l’une des raisons pour laquelle il restera avec vous.
Voici ma situation. Il y a six mois je rencontre chez des amis communs un homme que je trouve charmant, nous avons un très bon contact, nous passons la soirée à nous parler, et nous échangeons nos numéros. Nous nous revoyons pour boire un verre, mais il ne se passe rien d’autre, je comprends à ses réticences qu’il n’est pas dispo. Il y a un mois il me recontacte, après plusieurs tentatives de rdv ratées, il me propose de partir 3 jours, ce que nous faisons, mais je le revois avant cela, nous nous embrassons une bonne partie de la soirée, il est tendre, à l’aise avec moi devant ses amis, etc. Nous passons ensuite un merveilleux week-end prolongé, il y a une grande compatibilité, sensuelle, intellectuelle, philosophique, en tous cas je pressens tout ca. À notre retour pas de relation vraiment, il ne demande pas à me voir, nous allons dîner un soir et je lui parle de ma situation passée, et lui demande la sienne. Il me dit qu’il s’est séparé il y a peu et qu’il ne veut pas d’une relation. Nous dînons et nous nous séparons, sans passer la nuit ensemble. 2 semaines plus tard on se revoit, il m’embrasse de nouveau, s’excuse de n’avoir pas parle de sa situation émotionnelle plus tôt. Mais se dit toujours perdu émotionnellement. Je quitte la soirée gentiment. Une semaine après, on se voit pour un concert, nous allons boire des verres avec des amis, il semble toujours intéressé. Nous nous embrassons de nouveau, nous tenons la main, mais quand je lui demande où il en est, toujours la réponse qu’il ne peut pas me proposer une relation, qu’il est blessé de son histoire passe, et meme fâché contre lui-même de ne pas arriver à passer à autre chose car ça n’était meme pas une histoire heureuse, il n’a rien à regretter avec elle (mais à beaucoup donné sans recevoir rien en retour). Je lui ai dit qu’on pouvait se voir tranquillement, apprendre à se connaître, mais pas coucher de façon “casual”. Toujours beaucoup de plaisir à se voir, mais il est clair que je ne veux pas être la roue de secours. Quelle attitude à votre avis pour l’amener doucement à moi ? J’ai compris qu’il voulait juste qu’on lui fiche la paix. Ce que je fais 🙂

salut je suis amouraux d un homme mais je sais pas quoi dire lui il est comment je vais dire . dans lepremier jour qu il ma vu il a demender faire une relation avec moi mais je nait pas accpeter car il était encouple avec une autre fille mais mainetenant je sais pas quoi je sais que sait ma faute mais dfemain il vois voire une autre fille je vais le laiser tomer d amoure avec moi
Le manque de confiance en soi est à la fois facile à expliquer et dur à comprendre. C’est se sentir honteux de qui on est. Se sentir coupable, gêné, différent, abîmé, comme un objet défectueux qui ne pourrait pas faire les opérations basiques que l'on attend de lui. Des défauts fondamentaux, irréversibles. Les personnes comme ça ne l’admettront peut être pas à voix haute, mais elles aimeraient être quelqu'un d’autre.
Je ne cours pas derriere toi, je ne te demande pas de m`épouser, ni meme t`incunuer que je le veux bien, personne n`a dit que je ne peux vivre sans toi, tu n`es pas le seul homme sur terre, c`est vrai que je t`aime sincerment et profondement, que je te trouve ideal, mais je ne suis pas aveugle pour autant, je suis lucide et je peux tres bien aller voir ailleurs quand et comme je veux… tu m`as déja vu a l`oeuvre… je reste independante de toi…
En effet je n’ai as eu de question précise. En gros je ne sais pas vraiment sur quel pied danser, encore moins depuis 2 jours… Je me dis que s’il a été aussi distant c’est peut-être qu’il a déchanté, qu’il s’est soit rendu compte qu’il n’est pas vraiment prêt finalement à se poser de suite avec une femme, il m’a parlé a plusieurs reprises de son nouveau départ en avril mais n’est-ce pas plutôt pour me passer de la pommade? (genre la lâcheté masculine…) Surtout que depuis que je suis rentrée il m’a envoyé 1 seul message, enfin, il a répondu a celui que je lui ai envoyé pour lui dire que j’étais arrivée à bon port. Sa réponse: « ok, bizz ». Super le texto!!! Surtout qu’avant que je parte le voir il m’appelait au moins 2 fois par jours, pleins de messages et aussi sur un site communautaire très connu (pour ne pas citer le nom ici). Et depuis mon retour c’est l’opposé!!! Quand je me connecte sur ce site et que je le vois en ligne il se déconnecte au bout de quelques secondes, genre l’esquive à fond! Je ne vois pas ce que ca pourrait être d’autre… Je lui ai envoyé un sms il y’a 2 jours, un truc très cool et pas lourd du tout, aucune réponse! Donc je me dis sois il garde distance au maximum jusqu’à ce qu’il soit « prêt » cet à dire pausé mais j’en doute fortement car si un homme est vraiment intéressé par une femme il fait tout pour garder le contact avec elle non??? Soit il m’a passé de la paumade pour que je finisse mon séjour tranquille, on va dire, et attendre que je sois rentrée chez moi pour couper court. Le problème c’est que je ne vais pas encore lui envoyé un msg en sachant que je n’aurai pas de réponse et je sais surtout que ca va le saouler d’avoir genre encore une discussion. Je veux bien être la bonne amie et lui montrer que je suis là mais comment le faire quand on a affaire à une personne qui nous ignore? Je me dis que je ne donnerai pas de nouvelles non plus de mon côté pendant quelques semaines (si j’y arrive), je le laisse faire son truc et ca le fera peut-être réfléchir aussi, puis s’il fini par onner signe de vie c’est que ce n’était pas des paroles en l’air, puis s’il ‘y a toujours rien c’est que c’est un gros lâche et qu’il n’était pas aussi sincère que je l’aurais pensé. Mais c’est vraiment frustrant d’être dans l’attente, surtout que je déteste ça, et de pas savoir ce qu’il pense vraiment. Pourquoi m’a t-il répété plusieurs fois: quand tu reviendras, quand tu reviendras, quand tu reviendras, si c’est pour m’ignorer complètement dès que je suis en france? J’aimerai trop le zapper mais c’est pas possible, il ne m’a pas laissée indifférente et il a tout fait avant que j’aille le voir pour me faire rêver » en gros. J’en ai parlé à 3 femmes matures de mon entourage et le mot qui ressort en prime est: « c’est bizarre », lol. Aucunes d’elles n’a réussi à le cerner. Peut-être qu’un homme y arrivera, ce n’est pas garanti… Donc voila toutes les questions que je me pose et ca m’énerve…Si tu as d’autres questions à me poser pour peut-être éclaircir un peu plus cette situation n’hésites surtout pas! :)

Enfin, la communication est également un problème. Si vous passez votre temps à vous disputer, à vous marcher dessus et vous insultez, votre couple n’ira pas loin. La communication est un des facteurs les plus important d’un couple sain. Comment être heureux ensemble si rien n’est dis? Si les non-dits, justement, vous pèsent tous les deux? La rupture n’est pas loin et il faut vous reprendre tous les deux. ET en PARLER.


Merci a tout ceux qui m’on répondu… Il faut que je vous avoue quelque chose!! Il est revenu!!!!! Encore plus tendre en gentil qu’avant. Je l’ai jamais vu aussi mal a l’aise et désolé… Il a dit qu’il avait eu besoin de me perdre pour comprendre qu’il etait énormément attaché a moi. Maintenant il m’a avoué, qu’il etait pret à être amoureux, engagé, et que si il revenai ca n’était pas pour repartir de ci-tot. Il fait tout pour que l’on se voi tout les jours et m’appel trois fois par jours. Bon ok sa fera peut-être beaucoup a la longue, mais je suis tellement contente =)
Tu as posté ton commentaire le matin même de la publication de l’article, j’en reçois plus de 50 par jours, entre les mails à gérer, les coachings et l’écriture des articles tu comprendras que je ne passe pas toute ma journée à répondre aux commentaires. C’est à toi d’être patiente car tu n’es pas la seule à vivre des moments difficiles en amour, je viens en aide à tout le monde mais je ne peux pas me dédoubler.

Une jeune femme attend souvent beaucoup d’un homme : il doit la protéger des agressions extérieures, mais aussi assurer un plan de vie parfait. Il doit absolument avoir un boulot avec un salaire correct, se maintenir en forme sur le plan physique, éviter les abus dans la mesure du possible… Bref, ça peut être un vrai parcours du combattant pour ce dernier !


J’ai vécu 4 ans avec mon homme mais cela fait deux mois qu’il est parti après un mois de séparation il m’a envoyé un immense mail d’amour auquel j’ai répondu négativement pour qu’il comprenne à quel point tout ça m’a anéanti mais pour toute réponse il s’est éloigné encore plus après m’avoir recontacter le premier au bout d’un mois de SR que dois-je faire maintenant c’est moi qui essaie de l’appeler mais son téléphone est tout le temp éteint je deviens dingue
j’ ai connu un militaire sur internet il y a un an et demi, il est marié mais ne rentrait que deux ou trois fois dans l’ année auprès de sa famille et ce depuis toujours, il a toujours trompé son épouse et l’ ayant découvert elle se refuse a lui depuis de nombreuses années … il a 10 ans de moins que moi, nous passions des heures a dialoguer sur skype et autre, j’ étais son amie, sa confidente et son amante « virtuelle « je lui écrivais tous les jours des lettres merveilleuses et réconfortantes le rassurant sur ses problèmes personnels, professionnels et je trouvais toujours les bons mots pour lui apporter sérénité en l’ aidant souvent a dédramatiser … il s’ est emballé de suite en me disant  » je vous aime » et moi petit a petit je me suis attachée et j’ ai fini par l’ aimer passionnément … une belle histoire comme il disait, qu’ il m’ avait toujours attendue, qu’ il n’ avait jamais connu telle complicité dans tous les domaines se projetant pour son retour définitif dans quelques mois en France… en mars je suis allée l’ accueillir a la sortie de son avion et nous avons fait connaissance puis il est allé rejoindre son épouse pour une semaine , et reparti dans son régiment … en s’ étant vus nous étions encore plus amoureux et impatients de se retrouver pour s’ aimer …il y a dix jours nous nous sommes retrouvés et avons passé quelques heures ENFIN dans une intimité passionnelle, tout s’ est super bien passé, bien sur comme une première journée d’ amour en tenant compte qu’ il faut apprendre les attentes de l’ autre et découvrir son corps … puis plus de nouvelles depuis ce jour de semaine dernière, j’ aurais tant besoin d’ être rassurée, je sais que son épouse est omniprésente donc il n’ est pas libre de plus il est définitivement revenu auprès d’ elle car il est en retraite depuis fin juillet …Quand on vit un amour comme le notre a distance, que cet amour est uniquement basé sur les mots, des échanges intimes par cam, n’ idéalisons pas l’ autre ? frustrés nous fantasmons une relation en attendant des résultats ? je n’ avais pas l’ intention de tomber amoureuse de lui, sur le net je ne voulais que dialoguer et lui a tout fait pour me séduire et finir par m’ abandonner, bien sur je ne suis pas jeune, avec des imperfections comme toute personne avec son vécu mais est ce que cela est si important, lui non plus n’ est pas parfait mais cela m’ était égal car c’ est l’ homme que j’ aimais …
Pourtant, je sais que c’est un pari. Ce n’est plus une croyance de fait. C’est un choix de croyance. Je pense que mon compagnon aura peut-être plus de deuil à faire que moi sur le sujet, j’ai le sentiment qu’il vit « les papillons » avec une telle force pour la première fois. Mon combat, c’est d’en prendre soin, c’est de permettre un atterrissage en douceur.
Bonsoir, Je suis dans l’impasse malgré tous vos articles que j’ai lu avec attention. Mariés depuis 25 ans, notre vie de couple c’est dégradé depuis 10 ans , en partie à cause de moi car je suis devenue un boulet malgré moi d’ou des disputes quotidiennes. En fait, j’ai appris il y a un mois que j’étais tdah (trouble du déficit de l’attention ) d’où mon comportement. Mon mari n’étant pas heureux en couple (il ne m’aime plus paraît il) est allé voir ailleurs en decembre dernier et a rompu en février quand je l’ai découvert. Nous devions repartir sur de bonnes bases mais lundi j’ai découvert qu’il avait recommencé. Il m’avait déjà dit en février qu’il tenait beaucoup à elle et qu’il etait heureux avec mais qu’il ne supportait plus cette double vie. Après mûre réflexion je lui ai annoncé mercredi soir que je savais qu’il me trompait toujours et que je voulais que l on se separe car la situation ne pouvait plus durer. Je lui est proposé de rester à la maison jusqu’à la Toussaint le temps qu’il trouve un appartement mais surtout pour preserver notre fils de 7 ans car je ne me sens pas encore prête à lui dire.
Je trouve que cet article explique le point de vue d’un homme pour le confort d’un homme… en somme: attendre, ne pas le brusquer, attendre qu’il se sente prêt, ne pas provoquer de frustrations chez lui, être patiente…, le laisser se décider…. balblabla… => grand confort pour ces messieurs et la possibilité pour eux de nous laisser poireauter devant le miroir aux alouettes durant des plombes !!! 2,5 ans que j’en suis là et maintenant ça suffit : je n’en peux plus. Maintenant j’ai compris : plus tu es tolérante avec un homme, plus il en abuse.
Ensuite pour ton histoire cela m’a fait allumer une ampoule dans ma tête même si bien que n’ayant jamais été en couple mon avis ne soit pas vraiment crédible mais je dirai que l’autre ne peut pas être le seul et unique générateur de bonheur/merveille/amour etc. au sein d’un couple mais un élément au sein d’une balance ce qui donnerait la possibilité par exemple compenser en s’épanouissant à travers une passion (à condition d’en avoir une bien sûr) lorsque tu es ennuyeuse pour à nouveau ressentir une sensation de manque. La balance se tournant dans l’autre sens on se retrouverait alors dans l’isolement qui mênerait également à la mort du couple.
La mère : attention terrain glissant. C’est fou comme le plus éduqué des hommes, militant pour l’égalité des sexes et le partage des tâches ménagères, dès qu’il passe le seuil de la maison familiale redevient le fils parfait préféré de sa maman à qui l’on passe tous les caprices et qui ne se lèvera jamais de sa chaise pour aider à débarrasser la table du dîner que maman a mis 3 heures à préparer. Sans aller aux extrêmes et agir de la même façon qu’agit sa mère avec votre homme, rappelez-vous les qualités d’une mère et qui font qu’elle est irremplaçable, mais cependant, un modèle à suivre : elle a le sens de l’écoute, elle ne juge pas les erreurs de son fils, elle l’encourage dans tout ce qu’il fait et surtout elle en est fière. Où est le big effort pour vous ? D’autant plus qu’une femme amoureuse ressent déjà les plupart de ces sentiments pour son homme.
bonjour je me nomme konan et cela fait plus de 4 ans que je vie conjointement avec la mère de mon fils, il arrive souvent que notre couple va bien mais le plus souvent bat de l’aile et ça sa me dérange énormément, ma conjointe se met en colère plus souvent sans que je ne sache ce qui se passe exactement, mais je revient toujours à faire baisser la tension et tout reprend pour le mieux bref, cela fait plus de deux semaine que je ne lui adresse plus la parole parce que je trouve que c’est un peu trop en fin de compte, alors que je trouve son attitude dérangeant pour notre union parfois il m’arrive de vouloir la laisser tomber et vivre ma vie comme je l’entend mais le problème est qu’elle est la mère de mon fils aidez moi svp
Messieurs, notez bien la chose suivante : pour une femme, s’engager se veut être avant tout être une preuve de l’intensité de l’amour que vous lui portez. Elle est inquiète au même titre que vous et a tout simplement besoin d’être rassurée. Dans son inconscient, la forme d’engagement qu’elle vous demande est associée au niveau d’amour que vous avez pour elle.
Le bon moment de le faire est primordial quand il est question de parler sérieusement. N'aborde pas quelque chose qui te tracasse depuis des semaines un quart d'heure avant le début de la fête d'anniversaire de ton petit ami ou avant un entretien d'embauche. Tu ne vas évidemment pas attendre indéfiniment la période idéale pour t'exprimer, mais tu devrais essayer de trouver le moment favorable pour parler si tu veux être prise au sérieux.
je l’ai laissé tranquille quelques jours et j’ai repris contact. il a confirmé son envie de rompre et j’ai commencé à le supplier, que j’ai réalisé bcp de chose et qu’il devait nous donner une chance. Ma mère l’a appelé en lui demandant de comprendre et il a dit que je lui criais dessus et je le menaçais de le foutre à la porte. j’ai aussi appelé sa maman parce qu’il me disait qu’il ne voulait pas les décevoir et qu’ils souhaitaient une fille de la même origine mais sa mère m’a dit ne pas comprendre car 2 semaines avant il leur disait qu’il était temps de venir demandé ma main et elle m’a dit qu’ils allaient lui parler… tout cela c’est produit qu’une seule fois. Ensuite lors de notre dernière discussion ou il me demandait de respecter don choix et de ne pas le forcer à faire qqch dont il n’avait pas envie, qu’il y avait qqch de cassé et qu’il ne voyait plus d’avenir entre nous pour l’instant… j’ai donc réécris 2 jours après disant que je le comprenais et que j’aurais surement réagi de la même façon voir pire. il m’a remercié de le comprendre et que lui aussi me comprenait et qu’il ne savait pas de quoi l’avenir serait fait… depuis je ne le contacte plus et j’essaye de me reconstruire… je souhaite vraiment qu’il revienne et je souhaite vous demandé de l’aide. merci de votre réponse.

Vous l’avez compris, le forcer et insister pour qu’il s’engage n’aboutira à rien si ce n’est à la séparation de votre couple. Ce n’est pas ce que vous souhaitez, il vous faudra donc être patiente. Mais ne faire qu’attendre pour qu’il ait envie de s’engager pour apprécier les moments que vous passez ensemble et pour apprécier votre couple ne vous rendra pas heureuse, il le ressentira. Cela pourrait être un autre frein à son engagement. Pour qu’il ait envie de s’engager, en plus d’être patiente avec votre homme, de ne pas le brusquer, il va falloir que vous appreniez à apprécier votre couple pour ce qu’il est. S’il y a des choses qui vous déplaisent pour le moment, discutez-en mais n’oubliez pas d’apprécier chaque étape de votre histoire.

bonsoir kamal , voila maintenant 2 mois que je vois un homme dont jai toujours eprouver des sentiments pour lui , le probleme c est qui à deja une copine ! au debut on se parlais , on c est avouer qu’on se plaisait mutuellement , il m a expliquer sa situation avec sa copine il ne ma rien cacher! on a tout de meme fini par sortir ensemble et c etait super mais la j ai l impression qu il s investit moins et quand je lui pose la question il me dit que si et su on sera mieux tout les 2 quand il l’aura quitter, d etre patiente ! j arrive pas a le comprendre ,il ne me montre pas assez qu il tient a moi et j ai peur de trop lui en demander car moi je l’aime vraiment! et jaimerai vraiment qu il soit amoureux de moi ! que dois je faire?
Je le prend au mot et le lendemain comme convenu je l’appelle, en faisant la fille mature et pas affectée plus que ça par la rupture. Mais là, la discussion devient bizarre, car malgré quelques blagues, à la fin, j’ai eu l’impression que s’il voulait qu’on se parle, c’était surtout pour qu’il se déculpabilise et que j’aille mieux suite à la rupture et non parce qu’il tient toujours à moi…c’était plus du genre “à la prochaine” que “on se reparle très vite”…:(
Il vient la plupart du temps chez moi car pour l’instant sa maison n’est pas encore prête..nous nous voyons 1 fois par semaine ou peut être un peu moins parfois.Au début il m’écrivait assez souvent,et depuis qques semaines cela s’est estompée,car il est vrai que je lui ai demandé de m’éclaircir la situation,je lui ai dit que je souhaitais une relation sérieuse etc..je pense peut être lui avoir fait peur..
Je dis « personne » ici, mais ça peut être une sphère de vie tout simplement. Vous pouvez représenter les sphères de vie par la forme que vous désirez. Je suggère personnellement que plutôt que de représenter le « travail » comme étant conflictuel, de cibler précisément les personnes avec qui il y a des problématiques (par exemple Éric, le patron, ou Joël, le collègue). Tout dépend si cela est important à votre histoire. C’est à votre goût!
Parfois les hommes sont aussi compliqués que les femmes (ne m’en voulez pas), surtout sur le plan émotionnel. Plusieurs raisons peuvent conduire un homme à fuir après l’amour. Peu d’entre elles résident dans l’acte en lui-même. Il y a souvent des raisons bien plus profondes. Des raisons qui poussent beaucoup de femmes à se poser cette ultime question : « Pourquoi les hommes nous fuient après avoir fait l’amour ? ».
Règle générale, les hommes trouvent la forme physique des femmes attirante. On ne parle pas ici seulement des hommes avec les yeux qui se baladent. Même le plus fidèle des maris ne peut faire autrement que de remarquer une femme dont la tenue vestimentaire attire l’attention sur ses courbes. Même s’il ne s’agit que d’un regard rapide et involontaire, de telles images sont stockées dans l’esprit masculin et resurgissent sans avertissement. Les hommes peuvent choisir de s’arrêter sur ces images ou de les ignorer, mais ils ne peuvent les empêcher de surgir.

Je vous explique, j’ai rencontré mon mari il y’a 12 ans et sommes marié depuis 11 ans et demi. Mon conjoint fut le premier à avoir déclarer sa flamme. Moi je me sentais en confiance avec lui…après qq temps j’ai appris à le connaître et finalement suis tombé amoureuse de lui. Après 4 ans de vie commune, nous avons eu notre premier enfant et là il a changé, notre enfant est devenu sa priorité. Je suis passée au second degré. Sa première excuse était que j’étais devenue une mère et que mes changements physiques le déstabilisaient…j’ai perdu par la suite presque tout les kilos superflus mais voyait que les choses ne changeaient pas…mon mari m’avouera après que l’accouchement l’a traumatisé! On en a discuté plusieurs fois, au final il m’a dit que cet épisode est fini et qu’on pouvait recommencer comme avant….or la situation ne s’est pas notablement améliorée, pour ma famille j’ai préféré fermé les yeux et continuer dans l’espoir que les choses s’arrangent avec le temps…un deuxième enfant, des nuits blanches, du stress et une dépression post-partum….mon mari s’est éloigné d’avantage…aucune aide quand j’étais malade, aucun rapprochement, aucune consolation, je voyais qu’il était fatigué, désorienté et surtout aucune lueur dans les yeux! Deux ans après, lors d’une mise au point-dispute, je lui demanda de partir pour y voir plus clair, et là surprise totale, la claque, le coup de point qu’on ne voit pas venir, il me lança que ça faisait qq temps qu’il ne me considérait plus comme une femme ni comme son épouse et qu’il n’éprouvait aucun sentiment à mon égard!
Il a des pensées pour moi (par exemple en voyant quelque chose à la TV il s’empresse de m’envoyer un message pour me le dire), il dit m’apprécier beaucoup et ne pas voir le temps passé lorsqu’on se voit. Je précise qu’il m’invitait tous les jours et que je refuse en moyenne 3 fois sur 4. Nous avons des conversations variées ou tous les sujets peuvent être abordés facilement. Et lorsqu’il me regarde il y a de la tendresse.
– Éviter (tant qu’il n’est pas encore totalement fou amoureux de vous !), tout ce qu’on appellerait les tue-l’amour : pyjamas amples avec des nounours, appartement dont le sol ressemble à une corbeille de linge sale, boulot/TV/Dodo… cela relève du bon sens et vous trouvez peut-être qu’il n’est pas nécessaire que je répète ce conseil; mais gardez en tête que le bon sens est l’une des premières choses que l’on oublie lorsqu’on parle d’amour et lorsqu’on se sent en confiance et parfaitement à l’aise avec l’autre !
Parfois, il faut aussi faire le deuil du rêve de princesse : toute la magie autour des contes lorsqu’on était petite, l’image véhiculée par la société du « mariage parfait », de la famille « modèle ». Il y a là une recherche fusionnelle pour satisfaire les blessures que l’on a, là il y a donc un travail à faire sur soi en ce qui concerne l’estime de soi et la confiance que l’on a en soi.
Je viens de lire l’article que je trouve bien intéressant pour celles qui sauraient appliquer les règles du jeu avec finesse. Pour ma part c’est bien la première fois que je me livre à tenter cela sur une personne que j’ai rencontré il y a presque un mois, et qui me plait! Pour le moment on c’est rencontré 4 fois (toujours sous prétexte! pas de véritables rendez-vous!) et j’aimerai qu’il fasse plus de pas dans ma direction ! J’essaie d’être proche (chaude) durant le rendez-vous et distante (froide) hors rencontres. Le problème c’est que je ne sais pas la duré que cela doit prendre, je veux dire, étant distant : on se parle pendant, disons, une semaine, puis je fais un off pendant 3 à 4 jours. Donc est-ce insuffisant ? Dois-je donner des prétextes à cette absence ? comment alterner le chaud et le froid ?
Vous pouvez faire l’exercice avec chacun des sens du dictionnaire, et vous verrez que votre compagnon peut légitimement avoir très peur de l’engagement. Ne seriez-vous pas vous-même paniquée à l’idée de faire un choix définitif, sans possibilité d’erreur, étouffant, voire mortel (pour les claustrophobes, entrer dans un ascenseur et ne pouvoir en sortir provoque des attaques d’angoisse incontrôlables), avec la pression de devoir subvenir financièrement aux besoins de votre famille ?

C’est la première fois que j’écris sur un forum. Je me permets cette liberté car je m’interroge beaucoup sur ma situation amoureuse actuelle. Je suis une jeune femme de 35 ans sans enfant, je suis en couple depuis 8 mois avec un l’homme dont je suis très amoureuse et qui a deux jeunes enfants. Depuis que nous sommes ensemble , nous partageons des moments de tendresse de complicité et de bonheur .
Malgré tout, le fait que nous n’ayons que de rares échanges par téléphone sachant que nous vivons à distance, me gêne. Nous avons besoin d’entendre nos voix pour créer de l’intimite. Je n’ai pas voulu aborder le sujet car je partais en vacances 15 jours à l’etranger et je préférais voir ça à mon retour. Je suis donc partie en vacances pendant 15 jours et toujours le même comportement quelques messages dans la journée. Souvent en réponse aux miens et la seule fois où j’ai tenté de l’appeler, il n’a pas répondu.
J’ai vécu une relation avec un homme ……… je l’aime mais il m’étouffe , voudrait qu’on soit toujours collé 24hres sur 24 .. il me disait et me dit toujours que je suis la femme de sa vie et que je la resterait toujours …… on s’est laissé à plusieurs reprises …… dès qu’on se laisse il se tire dans les bras d’une autre femme ….. toujours la même …..mais malgré cela il continue de me contacter …….. il me semble que c’est un manque de respect pour cette femme … et pour moi …….
Bonjour , moi c’est assez compliqué après 19 de vie commune on cette éloigné par ce que c’est un homme qui parle pas , on vie séparément depuis 2 ans . On n’est ensemble sens y être par ce qui vient quand il veux reste jamais et je n’est droite de rein savoir , pas venir où on habité venir a l’improviste il veux pas , parle toujours pas . Pour lui il y a que moi et vous personnes d’autres la séparation viendriez du a des problème d’argent l’aure du décès de sa mère . Comprend pas pourquoi je n’est plus le droit de rein savoir après toutes c’est année .
et voilà, j'ai beau lui dire que ce genre de petites attentions me manque, il ne fait rien...d'ailleurs plus je lui dit que je souffre de cette situation, plus il ne fait rien. Vous trouverez peut être un peu gros le mot "souffrir" mais c'est pourtant le mot, parce que lorsque votre copain n'a plus les attentions d'avant on se pose des questions (si au bout de 8 mois, c'est comme ça, ça sera quoi dans 2 an?), et le pire c'est que l'on a l'impression d'être ignorée lorsque il ne deigne mêm pas vous répondre (alors qu'il répond aussitôt aux autres personnes lorsqu'il reçoit un message)
Nous en sommes tous passés par là et la plupart d’entre nous ne comprennent pas comment on peut infliger ça à quelqu’un d’autre. Mais ça arrive. Il m’est une fois arrivés d’avouer mon amour à un homme, qui m’a répondu qu’il n’était pas certain à 100%. À ce jour, je pense que ce n’était qu’une excuse foireuse, mais enfin… Il s’éloigne parce qu’il pense que si vous êtes la bonne et que s’il réagit malgré tout comme ça, c’est que lui n’est pas l’homme de votre vie.
Il dit à l’homme: Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l’arbre au sujet duquel je t’avais donné cet ordre: Tu n’en mangeras point! le sol sera maudit à cause de toi. C’est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie, 18il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l’herbe des champs.…
"Ces derniers temps, étant séparé de toi, je me rends compte que tu m'accompagnes dans ma vie quotidienne malgré la distance. Les plus petites choses te relient à moi : je bois mon café du matin en pensant à toi. Je regarde le soleil se coucher sur la mer en pensant que tu aimerais partager ce moment avec moi. Tout ce qui me parait beau me fait penser immanquablement à toi... J'ai hâte de te retrouver mais je sens que loin de m'avoir éloigné de toi, ce petit séjour m'aura au contraire permis de réaliser à quel point nous sommes proches."
Que faire quand t’as couru après un mec en le rappelant irrégulièrement (tous les trois ou quatre mois) pour prendre des news/un café, que lui non (jamais rappelé) mais jamais envoyé promener non plus, toujours accepté le pot. On a un petit historique, gros désir mutuel, jamais couché ensemble cependant ni même de bisou parce que j’étais pas libre. Bref. Et je lui repropose un verre pour se revoir après des lustres… en fait, je m’étais fâchée la dernière fois et lui avais dit qu’on en restait là. Puis je l’ai rappelé, des mois plus tard, pour tâter le terrain :/ j’aurais pas dû mais bref, c’est fait. Et il me dit, que ça lui ferait plaisir de me revoir, que ça dépend de moi, qu’il me laisse décider… qu’il a l’impression que je passe pas à autre chose. Que s’il a des doutes il arrête la relation. Je n’ai pas compris cette tirade, dans la mesure où on se parle peu, que je sais que je lui plais beaucoup, et qu’il s’était mis en retrait à l’origine parce que, je le cite  » Tu me plais trop, ça peut te donner du pouvoir sur moi et je veux plus flirter « . Perdue je suis. Il s’est trouvé une copine, mais il n’est pas amoureux apparemment. Moi, je m’en fiche qu’il soit en couple, ce que je veux, c’est une relation spéciale avec lui, comme avant en fait…
C’est un souci récurrent dans les familles recomposées car on doit aussi accepter le passé de l’autre. Pour cette raison il me semble délicat de tout arranger du jour au lendemain car tout n’est pas une histoire d’amour. Ton fils ne pourra pas changer du jour au lendemain, mais tu peux au moins montrer à ton ex, car c’est ainsi qu’il faut le voir aujourd’hui, que tu fais des efforts pour l’aider à mieux se comporter comme par exemple un suivi avec un pédopsychiatre ou un psychologue pour enfant.
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Pour exercer ce droit d'accès, cliquer sur la rubrique « Mon compte » du site web ; pour obtenir communication des informations vous concernant, rendez-vous sur la page « contacts » du site.
Après une rupture brutale par téléphone, il a refusé de me voir mais a finalement accepté de me parler par téléphone. La, moi je pleure en le suppliant de me reprendre (je sais que c’était une bêtise) et lui, en pleurant à moitié, il m’a dit qu’il tenait toujours à moi, et qu’il voulait qu’on soit amis et qu’on se parle encore par téléphone (ce qu’on faisait souvent vu qu’on était en longue distance – sauf ces deux derniers mois car je n’avais plus vraiment le temps).

Donc, ce qu’on appelle les plaisirs du couple, ces frissons qu’on nous montre à la télé, et qu’on ressent surtout dans la séduction, ne sont pas fait pour durer. Rien contre, mais il ne faut pas s’imaginer que la vie de chaque jour est faite comme ça, pour ensuite rompre avec une fille ou un mec qui nous aime simplement parce qu’on « s’ennuie » ou parce que ce n’est pas comme ça qu’on imaginait la vie à deux. Parce que si on va chercher ailleurs, ce sera pareil : même processus, même scénario, frisson de la séduction, rencontre et couple, ensuite on ne sait plus quoi faire. C’est juste qu’on ne sait pas vivre à deux, n’allez pas chercher plus loin.


Comment faire pour ne pas souffrir de ce manque ? Certes, le manque n’est pas quelque chose à éviter en soi. La vérité, c’est que tu ne souffres pas à cause de ceci, mais plutôt du fait que tu refuses l’idée même que tu es en relation à distance. Cette distance, tu la trouves injuste, digne d’une malédiction et tu la déteste. Ce qui peut se répercuter sur ta relation avec ton copain.
en meme temps j’ai peur de me relancer, pour qu’apres il me redise qu’il ne peux pas continuer, car il m’a déjà fais le coup deux fois. Comment faire?? Est ce que le laisser me courir apres serai t il une bonne solution? Provoquer un manque chez lui de moi, l’inquiéter ect…. Qu’en penser vous? Pensez vous que cela pourrai fonctionner en ma faveur? JE tiens vraiment à lui et je ne tienspas refaire quelque chose qui pourrai le faire fuir à nouveau, maintenant que je sens qu’il commence à revenir vers moi tout doucement, sans trop vouloir ce qu’il veux et attends de moi exactement…….
En effet, la prochaine étape est de lui faire part de votre désir de s’engager dans une relation plus sérieuse et plus officielle. Ce n’est pas la peine de trop insister ou de faire pression sur lui. La patience est de mise et on doit respecter le rythme et les envies de l’autre. Adoptez une tactique plus  subtile pour obtenir une réponse satisfaisante le plus rapidement possible. Commencez par exemple par lui dire qu’il représente tout pour vous et que vous êtes prêt à passer le reste de votre vie avec lui. Il faut ensuite trouver une bonne transition pour lui faire comprendre que vous voulez avancer dans votre relation. Si nécessaire, parlez-lui du bonheur des autres couples ayant déjà décidé de se marier ou d’emménager ensemble.
Disons que c’est vraiment rageant de se dire qu’il n’y a pas de choix entre tout abandonner et tomber dans un OI bien malsain. Je suis peut-être une grande cynique mais il me semble qu’un garçon à qui on demande « pourquoi? » se contentera toujours de te dire ce qu’il pense que tu veux entendre, de peur d’être le grand méchant qui non seulement met un râteau mais en plus fait de la peine à la fille… Espérons que le café « entre amis » me permettra au moins de comprendre si je m’étais tout fantasmé ou pas. Merci beaucoup de ta réponse en tout cas :)

En revanche, bien que n’étant pas le seul facteur, je pense que le désir est tout de même essentiel. Quand il n’est plus là, finalement, t’as plus une relation amicale ou familiale qu’amoureuse je trouve (enfin c’est comme cela que je l’ai perçu). Avec mon exe, je nous imaginais vraiment comme une famille, comme les potentielles futures mères de nos enfants, mais de moins en moins comme un couple, et là, je pense qu’il y avait un gros manque tout de même. C’est pas à 22ans que je vais renoncer à ma sexualité (et d’ailleurs je ne compte pas y renoncer tout court).

Les semaines passent, il m’invite à aller le voir dans les fêtes foraines ou il bosse pour un pote, là il est un peu plus dans la séduction mais cela reste assez subtile. En même temps je le sens garder une certaine distance enfin pas pressé quoi comme si il était attiré mais ne voulait pas aller vite et me connaitre d’avantage. On fait comme ca tout l’été, je vais le voir dans les fêtes foraines à toute celle ou il est il me demande de venir, une ou je n’ai pas pu aller, il me dit qu’il manquait plus que moi; desfois j’y vais 2 soirs de suite et c’est lui qui m’emmène etc… Ensuite son père tombe très malade et décéde. Gros gros coup dur il ne sera pas bien pendant 3-4 mois jusqu’a octobre-novembre. Le soir meme ou son père est décédé il était chez moi. Il garde ensuite toujours le contact mais on se voit moins quand même. En novembre -décembre de nouveau on se rapproche (je ne sais pas si on s’est attendu tout les 2 au final ? ou si lui avait des angoisses) et le réveillon du nouvel an nous voilà enfin ensemble, pfiouuu.
Bonjour, je suis en couple depuis 4 ans bientôt, depuis le début je manque de respect a mon copain je deconne je suis consciente de mon erreur. Sa fais 5 mois qu’on habite ensemble et j’arrive pas à m’améliorer je le veux vraiment mais je m’énerve vite, je hausse la voix rapidement et je crie vite aussi du coup Sa embêté et met mal à l’aise mon copain.. mon copain n’en peux plus et veux prendre du recule .. je m’en veux car Sa m’arrive d’y arriver sans souci et la j’arrive pas. Je veux pas le perdre donc je demande votre aide pour Qui se sente mieux, respectueux, important. Je veux une solution pour aller mieux, et Que mon couple va mieux ..
Voilà mon problème est que j’ai un petit copain très particulier : voilà on c rencontré au boulot il y a 6 ans j’avais donc 21 ans et lui 26. J’étais marier et lui aussi nous étions voisin et nous le savons même pas jusqu’au moment ou on travailler ensemble à Paris 11ème. Nous rentrons ensemble tous les soir et petit à petit un bisous c envoler. Donc nous avons tromper nos époux. Moi entre temps j’ai quitter mon mari car il était vraiment méchant jaloux de moi mon boulot etc… Lui a acquis une maison avec sa femme, je lui ai dis fait ta vie avec ta femme elle est super bref… J’ai déconner car il est parti voir sa femme et lui a tous balancer juste pour ouf que j’ai des histoires. Depuis je lui ai fait l’enfer car il a tous balancer alors que moi je voulais son bien. Ensuite je lui ai fais la misère ! Exemple = Il m’appelait je lui disait oublie moi vieux mec ! Nous avons quitter nos boulot pour changer chacun de son coté.
Par la suite en 2012 il y a eu un retournement de situation, il avait rencontrée une nana qui l’aimais ! Et moi jalouse j’ai tous fais pour le récupèrer ; j’ai réussi, mais il me fais souffrir et moi je l’aime comme une folle! Il me brasse jamais, il ne me touche jamais c moi qui dois lancer le truc sinon pas de relation si je faisais pas ça ! Nous sommes ensemble tous les jours après le boulot.
Alors peut-être que je semble capricieuse, que j’ai des exigences élevées, mais pourtant je pense que je suis capable d’aimer quelqu’un pour tous ses aspects, les bons, les moins bons. Je ne pense pas être égoïste et je ne supporterais pas de faire du mal à la personne que j’aime ou que j’ai aimée. C’est pour ça aussi que j’attends pour le « je t’aime ». C’est à mon sens un mot très fort, une sorte de promesse que je ne veux pas faire sans être sûre que je le ressens vraiment, que je ne vais pas ensuite agir en contradiction avec cette parole. Dire « je t’aime » ça peut d’une certaine façon donner l’impression que c’est bon, que l’autre a réussi à nous « conquérir », que « c’est dans la poche » (je met des guillemets car je trouve ces termes un peu tristes). Alors que finalement, ma vision des choses, c’est qu’il faut toujours se reconquérir, ne jamais penser que c’est acquis, sinon c’est là que le désir commence à s’éteindre. Alors bien sûr, il y a plein de manières de montrer à l’autre qu’on l’aime, et je ne m’en prive pas, seulement, le formuler, je trouve que ça a tendance à « figer ». A cause de toutes les images clichées qu’on a en tête, le « je t’aime » a pris un peu le sens de « je t’aime pour toute la vie », comme un état permanent, alors qu’il devrait signifier « je ressens de l’amour pour toi » comme une sensation au moment présent.
Il m’aime ! HA ! La bonne nouvelle ! Il m’aime, mais il me quitte ! Il me quitte, mais il veut revenir dans quelque temps, pour que « ça dure longtemps cette fois ». Il brise notre relation, notre couple, mais il demande chaque jour de mes nouvelles parce qu’il pense à moi. Non mais, bon, je ne suis pas très forte en math, mais c’est quoi la logique derrière tout ça ? Quelqu’un peut m’éclairer ?
Comment pensez vous que je doit me comportez maintenant que j’ai peut’être une seconde chance, sans essayer de tout gacher encore? parce que j’ai vraiment l’impression et un grand ressentie agréable et positive que cet homme peut être l’homme avec je peux venir mes jours, carjeme sens prete à l’accepter tel qu’il est et à le proteger aussi et je sais que cela serai réciproque par ce qu’il est très attentionné vis à vis de moi.
Mn problem c’est ke je trouve ca et la des hommes a ki je plais mais celui ki me plait il est un peu negligent. Vu ma timidite et le fait de me refermer sur moi-mm je n’arrive pas a avr une relation durable. Mais g rencontre un homme on vit pas ds le mm pays mais il a fait le premier pas et mm trois pas il a ete le premier a me donner son numero a me dire k’il m’aime et k’il est serieux. Le problème c’est ke ca fait preske 3 mois je ss sans nouvelles de lui,il est militaire francais je sais k’il pt peut etre etre en mission mais je craque g peur ke cette relation tombe a l’eau cmme les autres et je sais ke je l’aime sincerement. Tt est contre moi,la majorite de ses potes militaires me cour après il y en a mm eu un ki a subtilise son tel pr m’ecrire et me demander de me casser g pense ke ctait lui mais il a fait encor le premier pas et il s’est excuser et m’a dit ke ctait un de ses potes jaloux. Je ss perdue aidez moi svp merci
Le lendemain on a decide de nous revoir, après qq textos échangé, on s’est donné RDV. J’y suis allée pile à l’heure comme d’hab mai sil n’est pas venu. Il m’a appelé alors qu’on avait déjà le rdv pour me dire qu’il n’avait pas vu l’heure et qu’il n’était pas prêt et qu’il pouvait venir dans 30-40 min…J’ai très mal réagi, je lui ai mal parlé et je ne l’ai pas attendu, je me suis emportée.
Selon moi, ce qui donne envie de s’engager ou non c’est ce que tu découvres en fréquentant l’autre. Pourquoi s’engager ? Tu as envie de partager des choses avec lui ou elle sur un terme plus ou moins long. Mais c’est en ayant pris le temps d’abord, de creuser un peu. Tu te seras attaché(e), tu apprécieras les moments passés et tu voudras que ça se poursuive. Pour certains, c’est évident dès le début.
Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
Florence, 42 ans, a mis des mois avant d’oser dire à son compagnon qu’elle se sentait agressée, dans leur relation sexuelle, par certains de ses gestes. « Je percevais dans sa manière de me toucher quelque chose qui était plus de l’ordre de la colère que de l’excitation. Quand je lui en ai parlé, il est devenu agressif, il n’a pas supporté d’être mis en cause dans ce qu’il estimait être ses compétences viriles. Nous avons pris la décision d’aller voir un sexothérapeute, et le dialogue a pu être possible. »
Bonjour ou bonsoir, j ai un problème, et c’est totalement le brouillard pour moi ! J’ai rencontré un garçon, on est sorti juste deux ou trois fois ensemble, il m’a dit que lui il veut juste une relation sans engagement, car il aime les femmes et que il ne peut pas se résoudre a la monogamie !moi je lui ai dit carrément que c’est le contraire que je veux. On s’est plus parle pendant 1mois. Mais il y’a une semaine il m’a appelé me disant que je lui manquais et que finalement il s’est rendu compte qu’il m’aimait, bref il m’a dit qu’il veut qu’on sorte ensemble. Pendant 3 jours c’était le paradis, mais le 4ème jour il y’a eu un désaccord et j’ai pris un peu les distances. Le dimanche suivant j’ai été chez lui, il était au téléphone avec une ex et il lui disait les mots d’amour. Exactement les mêmes qu’il me disait à moi quelques jours avant.il a commencé à m’expliquer que c’est a cause de moi qu’il l’a appelé car j’avais pris les distances. Après il m’a dit qu’il m’aimait mais qu’elle aussi elle l’aimait, puis après il a dit que la fille l’énervait avec ses messages et que pour se débarrasser d’elle, il lui a dit les mots d’amour qu’elle souhaitait entendre pour qu’elle lui laisse la paix. Finalement après j’ai pu comprendre la vérité qu’avec ce mec, tout est perdu d’avance car en plus d’être un menteur, il nage en pleine incertitude car je ne peux pas comprendre quelqu’un qui te dit qu’il t’aime et qu’il veut s’engager avec toi et la semaine d’après il te dit clairement que l’engagement n’est pas son truc. Aidez-moi à comprendre ce genre de comportement car je n’y comprends rien.
Ben, je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi. Je ne crois pas que ce soit immature que de vouloir entretenir des sentiments forts envers l’autre. Après avoir connu LA relation dont je rêvais depuis toute petite : relation fusionnelle, engagement, « je t’aime » à gogo, vivre à deux etc, je me suis rendu compte que c’était plutôt ça la relation « clichée », dans la norme, que tout le monde est censé atteindre. Et finalement, je me rend compte que c’est ce que je voulais à l’époque, ce dont j’avais besoin probablement, mais je ne vois pas ma vie entière fonctionner ainsi.
Hanane c pour te dire que ce n’est pas qu’il te regardait que tu pens qu’il t a vraiment écouté. tu sais que tu peux regarder quelqu’un en faisant semblant de l’ecouter alors que tu es perdu dans tes pensées ( meilleur exempl, c un eleve, qui fait semblant d’écouter le prof alors qu’il est ailleurs) a moins qu’il t a répondu et t a vu qu’il a bien compris de ce que tu lui as dit. que ça ne l derange pas ou qu’il est conscient, tu n es pas sur, parce que certains hommes cachent leurs sentiments, ca peut par contre le deranger mais il veut te montrer qu’il sait ce qu’il fait, il te fait croir que tu vas bien et qu’il sait ce qu’il fait. arrete de prendre des decisions hatives, tu risque de le regretter.
En plus de ne pas vouloir (ou pouvoir je ne sais pas trop) s’installer avec moi pour le moment, il n’arrive jamais à prévoir quoi que ce soit avec moi (nouvel an, week-end, vacances), je suis toujours obligé d’insister et de le pousser. J’aimerai le faire réagir, et arrêter de le faire passer avant tout et tout le monde car de son côté ce n’est pas le cas. Je ne sais pas comment faire et ça me rend malheureuse tout ça…

Je n’étais pas sur de ce qu’il voulait réellement, mais j’ai répondu 1 heure après et c’était une belle complicité, par contre on a pas conclue la conversation, à la fin de son dernier message il a fin un :)) et j’ai répondu par :)) également et plus rien après ……je n’ai pas oser continuer la communication non plus et ça fait une semaine maintenant qu’on a pas reprit contact.

Profiter ? Moi je trouve ça merveilleux de pouvoir faire l'amour. Maintenant, c'est vrai qu'aller raconter des craques à une femme pour pouvoir faire l'amour avec elle, faut vraiment être en manque. Je comprends mais sans approuver. Moi je ne peux pas raconter des conneries, c'est plus fort que moi mais je n'y arrive pas. Et puis je ne profite de personne, parce que si la femme se donne à l'homme, dans ma conception personnelle moi je me donne aussi, donc c'est un partage, pas un profit. Mais bon, je comprends que certains profitent, usent et abusent...


J’ai rencontré un homme qui me plaît beaucoup on s’est vu que deux fois mais le feeling passe bien… on parle mais pas tout le temps Quand on s’écrit souvent mais pas tout les jours et quand on parle c’est vite fait… et dernièrement c’était notre deuxième rendevous on était qu’a Deux on a parler pendant des heures après il m’a embrasser… quand j’ai voulu partir (rentrer chez moi) il m’a dit de l’écrire quand j’arrive et quand je suis arriver je l’ai ecris on a parler vite fait mais pas de ce qu’on s’est passé
Ensuite pour ton histoire cela m’a fait allumer une ampoule dans ma tête même si bien que n’ayant jamais été en couple mon avis ne soit pas vraiment crédible mais je dirai que l’autre ne peut pas être le seul et unique générateur de bonheur/merveille/amour etc. au sein d’un couple mais un élément au sein d’une balance ce qui donnerait la possibilité par exemple compenser en s’épanouissant à travers une passion (à condition d’en avoir une bien sûr) lorsque tu es ennuyeuse pour à nouveau ressentir une sensation de manque. La balance se tournant dans l’autre sens on se retrouverait alors dans l’isolement qui mênerait également à la mort du couple.
« J’aime les femmes qui sont sensibles… Mais également drôle… Mais aussi un peu chiante… Mais pas trop… ». Bref, oubliez ses envies car de toute façon il ne sait pas trop ce qu’il veut ! Alors au lieu de ça concentrez-vous sur une question précise « Est-ce que l’image que je lui montre de moi est la bonne ? ». Il s’agit de combattre la peur de l’enjeu parce que la perfection que l’autre souhaite n’est jamais possible à atteindre, et je constate même que la séduction nécessite un moyen d’expression fort de sa propre personnalité pour plaire et représenter une forme de défi.
×