4 Plusieurs raisons ont présidé au choix d’une analyse des dimensions de ce processus au sein d’un matériau écrit. Pour une part des limites pratiques à cette recherche m’ont contrainte de me concentrer sur du matériau imprimé plutôt que sur l’étude des réactions des lecteurs et pour une autre part, ce matériau est apparu particulièrement abondant et facilement accessible, la littérature « psy » et de développement personnel sur le couple connaissant une forte diffusion ces dernières années. La première question qui s’est posée était de savoir quel choix réaliser parmi les ouvrages « psy » pour proposer une interprétation des changements du travail de « care » des femmes dans le couple [3]. Marie-Claude Hurtig et Marie-France Pichevin [4]ont analysé comment toute une psychologie sauvage de la différence des sexes se transmet, se module selon les sociétés, les groupes, les époques et comment l’emprise de celle-ci est considérable lorsqu’elle alimente des préjugés qui fondent ou justifient un système discriminatoire et inégalitaire. Dans la continuité de leurs travaux, j’ai choisi d’étudier les ouvrages « psy » qui se référent aux différences de sexe et qui les organisent de façon stable et cohérente en un système d’explication du réel. On peut repérer actuellement trois grands types d’ouvrages « psy » différentialistes. Ceux qui s’appuient sur la psychologie évolutionniste [5]et qui fournissent une raison « scientifique » pour dresser l’inventaire des différences innées entre hommes et femmes. Ceux qui se réfèrent au rapport inconscient à la mère (le petit garçon dont le silence serait la seule liberté face au désir de la mère et la petite fille pour qui la parole permettrait de nouer une relation avec cette même mère). Et enfin, ceux qui s’attachent à la dimension sexuée de la socialisation dès le premier âge. La séparation entre ces ouvrages est loin d’être aussi tranchée et l’hypothèse d’un déterminisme biologique garde un impact certain, même dans la littérature « psy » qui saisit les différences de comportements entre les garçons et les filles par le biais de l’inconscient ou de la fabrication sociale de l’identité sexuée. La décision de travailler sur un corpus d’ouvrages “psy” sur le couple en apparence hétéroclite, repose donc sur l’hypothèse, qu’au-delà de ce qui les différencie, ils s’appuient sur des présupposés communs et véhiculent un même message en matière de rapports sociaux de sexe. En effet, l’ensemble de ces ouvrages sur le couple s’élabore à partir de deux lignes fondatrices, l’une affirmant que l’égalité entre les sexes est “déjà-là” et l’autre supposant que les apprentissages sociaux ne jouent qu’un rôle infime dans la construction des identités sexuées.
Cela peut venir des attentes qu’avait votre homme, dès le départ, en se lançant dans cette relation. Il se peut qu’il vous ait dit et affirmé qu’il recherchait le grand amour, une vie de couple stable. Et il n’est pas impossible qu’il le croyait en vous le disant. Peut-être qu’il s’est dit qu’il était temps pour lui de se caser véritablement, d’arrêter d’enchainer les histoires et qu’il a réussi à se convaincre de cela. Ce n’est pas pour autant que son envie première ne pouvait pas reprendre le dessus : s’il n’est pas prêt pour cela, il ne pourra pas se forcer à continuer à avoir des sentiments pour vous. Si tel est le cas, vous aurez beau faire tout ce que vous voudrez, vous ne pourrez pas, à vous seule, continuer à entretenir la flamme de votre couple.
Confronté à l’absence, à la distance et au manque, voire aux indices (photos…) laissant entrevoir votre vie et vos rencontres actuelles, l’homme qui, il y a quelques mois encore, ne vous regardait plus, souffre désormais au plus profond de sa chair en imaginant la vôtre s’offrir au contact lubrique de ceux que son âme de chasseur perçoit comme des concurrents

Les représentants de la moitié forte ne gagneront pas encore de capital, ils feront carrière - ils ne chercheront pas de relations sérieuses. Décidant d'une relation, un homme cherche à assurer une vie décente à sa dame et, pour ce faire, il travaille encore plus fort. L'amour ou la passion n'affecte pas la productivité du travail masculin. Le représentant du sexe fort ne cesse de mener sa vie habituelle - rencontres avec des amis, un passe-temps, tout en introduisant dans son quotidien un autre sujet - la femme qu'il aime et ses problèmes. La femme dans la relation au contraire est complètement confiée à un nouveau sentiment. Les affaires intérieures, les amis, le travail passent au second plan. Par conséquent, très souvent, les femmes sont offensées par leur mari en raison du manque d'attention qui leur est accordé.


Peut-être que si nous mettons un point d’honneur à entretenir la passion, la communication, le dialogue, la recherche d’intérêts similaires, l’intimité, la complicité dans notre vie à deux, et le partage du temps de loisirs, nous pourrions éviter bien des discussions et des séparations au bénéfice d’une stabilité émotionnelle qui varie en intensité de façon naturelle au cours de notre vie.

je l’ai laissé tranquille quelques jours et j’ai repris contact. il a confirmé son envie de rompre et j’ai commencé à le supplier, que j’ai réalisé bcp de chose et qu’il devait nous donner une chance. Ma mère l’a appelé en lui demandant de comprendre et il a dit que je lui criais dessus et je le menaçais de le foutre à la porte. j’ai aussi appelé sa maman parce qu’il me disait qu’il ne voulait pas les décevoir et qu’ils souhaitaient une fille de la même origine mais sa mère m’a dit ne pas comprendre car 2 semaines avant il leur disait qu’il était temps de venir demandé ma main et elle m’a dit qu’ils allaient lui parler… tout cela c’est produit qu’une seule fois. Ensuite lors de notre dernière discussion ou il me demandait de respecter don choix et de ne pas le forcer à faire qqch dont il n’avait pas envie, qu’il y avait qqch de cassé et qu’il ne voyait plus d’avenir entre nous pour l’instant… j’ai donc réécris 2 jours après disant que je le comprenais et que j’aurais surement réagi de la même façon voir pire. il m’a remercié de le comprendre et que lui aussi me comprenait et qu’il ne savait pas de quoi l’avenir serait fait… depuis je ne le contacte plus et j’essaye de me reconstruire… je souhaite vraiment qu’il revienne et je souhaite vous demandé de l’aide. merci de votre réponse.
Je sais que ce qu’il attend est de coucher avec moi et qui pense que je ne suis pas une fille bien malgré que j’ai tenté de lui prouvé le contraire. C’est sûrement égocentrique mais je n’ai pas l’habitude qu’un garçon me mette de côté. Pendant qu’on parlait il m’a dit qu’il aimait qu’on lui courre après. Mais je ne sais pas si je dois encore jouer à la fille inaccessible ou si je dois lui faire la cour. J’ai peur que si je lui coure après soit sa marche pas soit la relation serait qu’à un seul sens.
alors je suis daccor avec toi love , je suis passée par preske la meme chose sauf ke moi mon ex ma kitté pour des raison flou , ilme disai jtadore apres deux voir 3 heures il me repon plu il me veux plus koi , g bo testé de sauver notre relation paske g tjs cru kil etaai tellement amoureux de moi mais g pa pu , il me disai kil nest pa fai pour et kil me SOUHAITE UN MEC PLUS MEIILEUR KE LUI , bref apres plusieurs tentatives g pri mes distances et g decidé de ne plus lui ecrire meme si cetaai trooo difficile mais vu kil le fallai g fai , dernirement il vien de mappeler pls fois de menvoyer des texto et il mappel en pleuran et en m’explikan kil maime et kil na pa pu moublié , bon moi g pa pri recul et je lui ai tt simplement di ke le bon dieu l’aime vraimen car il a realisé son souhai et g vraimen trouvé une personne MEILLEURE KE LUI , et cetai vraimen trop tard , la jte raccontre juste pr te dire essai de t’eloigner le max possible , d’une part ça va lui donner l’occasion de sentir ton absence et un grand vide ke tavai occupée , et d’autre part ça sera du bien pour toi à fin de te geurir loin de lui , certes ce nest pa facile mais il le faut , je ne veux pas etre mechance mais tu ne peux rester comme ça o moins pr le moment apres tu peux reprendre et je croi bien kil va reagir ;)
Je pense qu’il est sincère mais il me dit clairement qu’il n’a plus autant de désir qu’avant…. que c’est dû à sa libido et il veut me rassurer en me complimentant. Je manque d’expériences mais pensez-vous qu’il est possible de faire “renaître” le désir parce que cela me fait franchement douter…. s’il est réellement amoureux, le désir devrait être là, non ?!

Souvent, dans la vie, les gens ne peuvent pas regarder la situation d’un point de vue différent, comme si c’était de côté. Dans les situations difficiles, les femmes ne veulent pas se mettre à la place de leur mari et ne font que suggérer ce qu’elles devraient faire. Dans ce cas, les femmes oublient l'ensemble des facteurs liés et l' individualité personnelle. Par conséquent, le mari moyen, ne possédant pas la capacité de lire les pensées des femmes, agit d'une manière complètement différente. Pour cette raison, il y a des infractions féminines contre les maris qui ne veulent pas les comprendre. Bien sûr, cette approche a un impact négatif sur les relations entre les sexes.
Il tombe à pic cet article! Ca fait 2 ans que je vis ça. Dans mon cas, après auto analyse, c’est pas une question de déception de l’autre en tant que personne. C’est un peu ce que tu écris; L’envie de retrouver un sentiment perdu. Tu tombes sur une personne qui est bien. Dont les défauts t’amusent ou te laissent indifférents. Tu te dis « ca y est! Je le tiens ce boumboum dans mon coeur, je la tiens cette obsession quotidienne qui s’estompe uniquement quand tu la vois ». Et je pense qu’à en attendre trop (non pas de l’autre, mais du sentiment), on est déçu. Comme il ne sert à rien de faire souffrir l’autre (en admettant que l’autre commence à s’attacher), tu mets un terme à la relation(de façon plus ou moins classe en fonction des gens). Les questions que je me pose sont « est-ce qu’on se protège inconsciemment pour ne pas revivre les souffrances passées? (quand on est le largué -ce qui a été mon cas-) », « est-ce qu’on est simplement devenu des sur-consommateurs de « corps humain »? », « Est-ce qu’on pourra un jour retomber amoureux? »… Pour en avoir déjà un peu parlé à droite à gauche, je confirme que les plus touchés en général dans ces histoires se sont nous. Et cette fameuse phrase « tu mérites mieux » est vraiment sincère. Tu sais très bien que tu n’apporteras jamais à l’autre ce dont elle a besoin, ou la réciproque de ce qu’elle te donne…
Un homme qui a connu une trahison amoureuse, ou qui a énormément de pression au travail par exemple va avoir besoin de temps avant de totalement se lâcher et se sentir réellement bien dans sa relation. Malheureusement, même si je sais que vous voudriez qu’il s’engage plus vite, ce n’est pas le cas mais cela ne signifie en rien qu’il ne le fera pas.
Parce qu’elle se sait plus âgée que son compagnon, une femme n’a plus envie de se prendre la tête avec des disputes sans queue ni tête qui permettent parfois à des couples de se sentir vivants. Elle veut profiter de tout le temps qu’il lui reste pour faire ce qu’elle n’a pas pu réaliser quand elle était un peu plus jeune. Elle peut estimer que le moment est venu pour elle d’accorder plus de temps à ses passions ou à sa relation amoureuse, et fera tout ce qu’il faut dans ce sens. Si son mec est assez mature, il l’accompagnera dans tous ses choix.
Je n’avais pas vu ton deuxième message. Je vais donc compléter ma précédente réponse. Dans cet exemple précis, tu n’es pas en cause. Il t’a clairement indiqué la raison pour laquelle il ne souhaitait pas aller plus loin. Cela signifie qu’il a compris rapidement que tu souhaitais une histoire sérieuse et non pas un plan rapide. Ce qui est un bon point pour toi car cela te fait gagner du temps. Plutôt que d’entrer dans une fausse histoire, celle-ci s’arrête immédiatement.

6 Par ailleurs, l’étude des « manuels de conseils conjugaux » apparemment destinés aux deux membres du couple n’est pas sans révéler une toute autre réalité que celle à laquelle elle prétend. Les auteurs, conscients d’être majoritairement, voire exclusivement, lus par des femmes, commencent par rappeler que les hommes sont peu attentifs aux signaux émis par leur compagne en cas de problèmes et, de façon générale, assez peu enclins à l’introspection et à la compréhension des problèmes psychologiques. Page après page, même s’ils déclinent de façon pseudo égalitaire un nombre identique de conseils aux hommes et aux femmes, ils induisent néanmoins que dans l’élaboration de ce nouveau contrat affectif et sexuel, les femmes ont le premier rôle, non seulement pour aider leurs conjoints à exprimer leurs sentiments, mais pour œuvrer à une évolution durable de leur couple. L’une des forces manipulatoires de ces ouvrages se construit à trois niveaux : interpeller les femmes à partir de leur souffrance en couple, concevoir cette souffrance sur le plan du drame personnel en la définissant comme « naturelle », liée qu’elle serait à leur masochisme, à leur ambivalence ou à leurs hormones ou encore à leurs connexions cérébrales, pour finalement la mobiliser dans un processus de sensibilisation à une autre souffrance, masculine cette fois [6].

Vous songez à rejoindre une entreprise de rencontre, mais vous n’êtes pas sûr de sa fiabilité ? Cette entreprise examine de plus près comment fonctionnent les entreprises de rencontres pour personnes âgées et pourquoi les personnes âgées célibataires choisissent les rencontres en ligne comme leur préférence. Avec les progrès des technologies d’aujourd’hui, de nombreuses facettes…
A nuancer pour l’aspect  » formuler son désir d’engagement  » quand même . Je suis d’accord, c’est pas au bout de deux mois qu’on va bloquer le mec avec ce genre de questions . Même moi au bout de deux mois je ne sais pas encore me projeter . Cependant on est en droit d’annoncer un peu la couleur  » moi les relations plan cul ça ne me botte pas / ça ne m’intéresse plus  » . C’est à prendre ou à jeter . La phase de seduction est faite pour apprendre à se connaître , mais il faut aussi être honnête vis à vis de soi même et de sa vision des relations homme femme
J'imagine que ça doit être frustrant que quand tu ne fais rien, ça ne change pas, mais dis toi que ce n'est pas forcément parce qu'il ne t'aime pas. C'est des fois un peu long le téléphone et à mon avis il préfère te voir plutôt que d'appeler. Avec mon copain on ne se voit que tous les trois semaines / un mois et des fois on en a ras le bol car le téléphone s'est vraiment chiant, la différence entre un mec et nous c'est qu'eux vont avoir tendance à ne plus appeler... alors que nous on continue même si c'est chiant car je ne m'imagine pas ne pas l'appeler car je me dis on est en couple alors, je trouve ça normal de lui raconter les dernières nouvelles et de se dire des mots gentils.
Au 9 em mois, c’est a dire, l’actuel: il y avait encore le tabou de parler du futur, au début de la relation, les termes du contrat étaient clairs: pas d’engagement! J’ai eu l’espoir que ce soit changé durant tout ce temps, apres presque 10 mois de relation, j’ai battu 5 fois son record maximum et il m’a déclaré que j’étais comme sa premiere vraie petite amie et qu’il pense que je serait la seule… de ses principes: il ne peut trahir ma confiance, il se sentirait lâche avec une conscience pas tranquille… je lui voue une confiance réciproque tres profonde quant a la fidélité, d’autant plus qu’il est resté 4 ans célibataire durant lesquels il a ascéré sa personnalité…
Ce que je trouve le plus triste, c’est ce côté « j’ai perdu mes dernières illusions ». J’en suis là aussi, du coup je me protège, du coup je ne vis pas à 100% une relation, je garde mes distances, je suis sans doute un peu trop froide, et du coup les mecs ne tombent pas amoureux non plus, et ça se termine… (j’ai l’impression, en tout cas, en analysant à froid mes dernières relations).
Il est également, tout à fait, possible qu’en faisant l’amour avec vous, votre homme ait réalisé qu’il ne pouvait pas vous offrir ce que vous demandiez et c’est pour cela qu’il s’est enfui après avoir fait l’amour. Il s’est aperçu que vous n’aviez pas les mêmes envies et du coup il a préféré vous faire souffrir maintenant plutôt qu’après lorsque l’attachement et les sentiments seront décuplés

"Ces femmes ont l’impression de porter le poids du couple sur leurs épaules. Elles font le plus gros du travail affectif et doivent toujours trouver de nouvelles choses à faire pour entretenir la relation. La frustration s’installe quand l’attention qu’elles reçoivent en retour n’est pas équivalente (ou presque équivalente). Après un temps, elles se disent: 'A quoi bon?'"
je viens de regarder ton site que je trouve très intéressant.Voilà pourquoi je viens demander conseil. Cela fait 2 mois que je suis avec un homme,tout se passait pour le mieux,bonne entente,complicité….moi qui suis réservé,je ne montrais rien même si j’en mourrait d’envie.au fur et à mesure j’ai commencé à m’ouvrir,jusqu’au jour où il a commencé à ne plus m’envoyer de msg tt les jours,voir ne plus me répondre qd je lui exprime ce que je ressent ( par ex: « je pense fort à toi », « j’ai hate de te voir »…).il est parti une semaine en vacance et depuis nous ne nous sommes pas vue,j’ai pas le sentiment que je lui manque plus que cela alors que ça fait 3 semaines qu’on ne s’est pas vue,il m’envoie qd mm des msg du genre « une petite pensée pr toi…. » mais je n’arrive pas a comprendre ce changement soudain de situation.comment dois je réagir?je ne sais plus quoi penser.je ne sais pas si je lui plait,s’il n’a plus envie de continuer….je suis un peu perdu face à se comportement. merci d’avancepour votre avis.
Bonjour, j’aime un gas que j’ai connue au secondaire. Apres des annes qu’on c’est pas parler on a commencer a ce communiquer par texto resament mais par contre c’est toujours moi qu’il lui text en premier, quand je lui ecrit il est gentil avec moi et tout mais je ne sait pas si il aurait des sentiments pour moi et je ne sait pas si je devrai arreter de lui texter pour qu’il commence a me texter en premier. De plus il a dit il travaille beaucoup c’est pour cela quil me texte pas et aussi qu’il prend du temp a me repondre et aussi j’ai remarquer quand je lui pose des questions il me demande jamais « et toi ». S’il vous plait aidez moi je ne sait plus quoi faire pour l’attirer vers moi.
Tu dis qu’on ne peut obliger personne à s’engager. Oui. L’article d’ailleurs, s’occupe – d’après ce que j’en retiens – de nous apprendre comment « inviter » un homme à s’engager, les étapes à suivre, les erreurs à ne pas commettre, surtout pour ne pas le faire fuir, un peu comme quand on va chasser la perdrix. Vous marchez sur une branche sèche qui craque, et l’oiseau s’envole. Seulement, je pense qu’un homme n’est pas une perdrix, et qu’une femme n’a pas l’intention de le tuer mais de l’aimer, et de se faire aimer de lui (nous parlons notamment d’une relation à type d’engagement). Pourquoi la peur, dans ce cas ? Je vais y répondre dans l’autre commentaire, ce qui m’intéresse ici c’est la phrase « vivre l’instant présent », et celle-ci : « rester ouverte aux possibilités ».
En couple depuis 12ans,avec 2 enfants 1 garçon de 6 ans et une petite fille de 3 mois.Ces derniers temps nous n arrêtions pas de nous quereller . Mon mari m a quitté une 1ère fois après une violente dispute mais il est revenu vers moi quelques jours après . Cela fait déjà 1 semaine que nous sommes séparés il me dit qu il n epprouve plus aucun amour pour moi et que si on se remet ensemble ça va recommencer et on risque de terminer mal. Il ne veut plus mais moi je veux encore car c est l homme de ma vie . Que dois je faire pour le reconquérir ? Merci
Je le remarque depuis 2007 et le début de mon activité de coach en amour, la plupart des femmes possède un problème de confiance, que ce soit dans la vie de couple ou bien lors d’une phase de séduction. En effet, elles ne savent pas si l’homme qui leur plait est sincère, s’il est réellement attiré par elle ou s’il cherche juste à flirter… Sans oublier les nombreux clichés qui font passer les hommes pour des infidèles qui n’aident pas à vous sentir mieux et à leur accorder une totale confiance.
Bonjour, j’étais très proche d’un homme que j’ai rencontré à une soirée, cela fesait quelque temps que nous étions très proche, on se parlait tous les jours et on s’appelait souvent, limite en couple, mais nous ne nous étions jamais revus (nous aurions dû à plusieurs reprises mais il y avait toujours un empêchement). Depuis quelque temps il est distant, il ne m’envoie plus de messages, ne m’appelle plus… J’essaye de revenir mais je ne veux pas passer pour la fille collante. Que me conseillerez vous ?
Recemment, un garcon qui n est pas du tout mon style m a seduit. Je lui plais et il aime ma facon d etre (sensible…). Il aime les femme qui ont aussi du temperemment et de la douceur. Il est tres affectueux, m envoyait bcp de messages. Il voulait qu on arrete de se voir pcq j etais mal vis a vis de mon copain. Puis finalement on a trouvé une solution: on flirt ens (il m avait propose ca ou avoir une relation avec des sentiments). Et au fur et a mesure du temps je lui ai dis que je prefererait une relation avec sentimenrs. Il m a clairement dis que c etait mort. Il a donc ete distant et moi collante ce qui l a agace unpeu. Mais j y arrive pas, il me plait et j aimerais quil m aime. Il m a dit ne pas etre pret pour se poser avec qql pour le moment. Il s amuse je pense…

Je sais qu’il tient à moi et je sais qu’un jour tout sera terminé, par je ne sais quelle force. Je ne sais pas comment réagir, agir comme d’habitude car nous sommes très bien ou renoncer de moi-même ? Si c’était à une amie que ca arrivait, je ne saurais même pas lui conseiller de profiter ou de partir. Je me projetais un peu avec lui, des fois non. Je voulais savoir pourquoi il m’a dit une chose si catégorique, c’est tôt pour décider. Il m’a dit que c’était en rapport avec une conversation qu’on a eu sur la confiance récemment, qu’il devait me dire tout ça sinon il aurait eu l’impression de profiter de moi et de me trahir.
Cependant vous êtes troublée car après ce rapprochement, ce dernier a pris la fuite (comme un lâche) juste après ce bon moment et à présent, vous ne savez plus comment interpréter cette attitude, vous commencez à douter de sa sincérité. Vous pensez même peut être que vous avez fait quelque chose qu’il ne fallait pas ou que vous l’avez déçu. Ôtez de votre esprit ces mauvaises pensées qui risquent de vous faire sentir coupable à tort.

Bonjour, Je venais de commencer une relation depuis deux mois quand j’ai été prise de plusieurs doutes sur mes sentiments. Je suis quelqu’un qui se prend malheureusement toujours trop la tête, qui a peur de se tromper . Mon copain adorable et compréhensif a fini par craquer et préfère arrêter même si on est tous les deux malheureux . Cependant il prend quand même des nouvelles et me dit qu’il verra si je lui manque, qu’il se laisse aller. Mais à côté de ça il dit qu’il ne veut plus être avec moi . Est-ce que je me trompe ou il semble douter encore de son choix ? Comment lui montrer que je regrette et que je ne veux pas gâcher tout ça sans non plus l’étouffer ? Merci d’avance

Bonjour, moi sa fait 6 mois qu’on est ensemble avec mon homme et j’ai l’impression qu’il est distant , qu’il se paie ma tête car j’ai un gros caractère et des que je n’ai pas de bisous , câlins je me met dans tout mes états , il pense qu’à lui et je ne dois rien dire qui pourrais le contrarier . Aujourd’hui je pars une semaine et j’ai peur quand revenant il me dise que c’est fini car il me dit qu’il m’aime mais j’ai vraiment du mal à y croire , il as trop changé. Il a pris trop de distance . J’aimerais lui manqué mais j’ai du mal à croire que ça arrive . Je suis déjà passée par un coaching mais la j’ai juste envie de lui manqué qu’il ouvre les yeux que je ne suis pas un objet ou une plante verte que faire ? Merci
J ai fait une rencontre il y à un mois ..je suis attirer par cette homme qui est un homme je pense sincère..il fait des projets pour nous . je sens qu’il à des sentiments mais il est très réservé ne ma pas encore embrassé vraiment ..mais veux organisé un petit voyage pour faire plus amples connaissances..je ne sais que penser…il me présente a sa famille..a ses amis..et fait desprojets pour nous..pouvez vous m’aider..merci infiniment..Joss
Il y a quelques je fais la connaissance d un papa à l école de mon fils. Je le trouve très charmant. Les semaines passent et je me rends compte que je le croise souvent notamment au sport ou je ne le voyais pas auparavant. On discute de plus en plus. J organise la journée d anniversaire de mon fils il se propose de m aider et il est très attentionné.la semaine d après je lui raconte que l on va passer la journée au parc d attraction et là aussi il me propose sa compagnie. Je commence à me rendre compte que je pense à lui je l envie à boire un verre mais il refuse. Je me dis qu’il n ai pas intéressé mais le week-end d après il me propose de venir voir un match chez lui avec son fils alors que le mien est chez son père. super moment ! En me raccompagant il me fait un bisou. Le week-end d après c est moi qui lui propose d aller voir un spectacle avec les garçons.il à l’air ravie et moi aussi, et me propose un resto le lendemain. La il m embrasse passionnement. Chaque soir un ou deux sms pour se demander si la journée a été bonne. La relation me convient car on apprend à se connaître et on passe de bons moments. Mais il reste très distants il ne se dévoile pas. Je suis intimider.cela fait des semaines que l on est attiré et j aimerais passer à la vitesse supérieure. Comment faire ? Comme savoir s’il veut aller plus loin ou s il veut juste que je sois à ses pieds ? J’ai peu de me laisser aller et d être déçue ou qu il me repousse. Il me plaît beaucoup et je ne veux pas tout gâcher. Merci de votre aide.

Selon G.J. Wenham20, cette expression refléterait plus la complémentarité que l’identité sans quoi ce serait la préposition kāmōhû (כָּמֹהוּ), « comme lui », qui aurait été employée. Pour M. de Merode, l’expression ne doit pas être entendue dans un sens hiérarchique, mais indique au contraire la similarité, l’égalité21. C’est d’ailleurs dans ce sens-là que l’aurait compris la Septante, en traduisant par homoios (ὅμοιος) « de même nature que ». Pour l’exégète, la traduction adéquate du mot serait : « en face de lui », « vis-à-vis de lui ». L’expression tout entière ʿēzer kᵉneg̱dô pourrait dès lors être résumée par les termes : « son partenaire », « son correspondant ».
C’est la première fois que j’écris sur un forum. Je me permets cette liberté car je m’interroge beaucoup sur ma situation amoureuse actuelle. Je suis une jeune femme de 35 ans sans enfant, je suis en couple depuis 8 mois avec un l’homme dont je suis très amoureuse et qui a deux jeunes enfants. Depuis que nous sommes ensemble , nous partageons des moments de tendresse de complicité et de bonheur .
Je sais que ce qu’il attend est de coucher avec moi et qui pense que je ne suis pas une fille bien malgré que j’ai tenté de lui prouvé le contraire. C’est sûrement égocentrique mais je n’ai pas l’habitude qu’un garçon me mette de côté. Pendant qu’on parlait il m’a dit qu’il aimait qu’on lui courre après. Mais je ne sais pas si je dois encore jouer à la fille inaccessible ou si je dois lui faire la cour. J’ai peur que si je lui court après soit sa marche pas soit la relation serait qu’à un seul sens.

En revanche, on verra si toi tu seras capable de te passer de moi tres cher, tu n`as pas vécu l`experience de l`attachement amoureux auparavant pour pouvoir le maitriser fermement je pense, tu as déja dépassé tes principes pour faire de moi ta copine, je dis que tu es capable de faire plus… pour l`heure, je me contente de ton généreux engagement spirituel qui me rend heureuse, et ca me convient au final, du moins pour l`heure… je me résoud a ce choix…)
Je suis avec mon copain depuis 6 mois (on a la quarantaine), les 3 premiers mois ont été idylliques (il a été tout de suite à fond et se projetait déjà énormément avec moi, tout semblait organisé dans sa tête) malgré sa situation un peu compliquée (il vit toujours sous le même toit que son ex en attendant qu’elle accepte enfin la séparation mais c’est terminé entre eux depuis plusieurs années). Il a commencé à devenir distant ensuite quand la séparation a commencé à réellement se profiler (rupture du PACS, discussions concernant la maison et la garde des enfants etc et prises de tête car son ex et lui ont beaucoup de rancœur…). Il a commencé à visiter des maisons et à se renseigner pour son crédit. À ça s’ajoute des démarches qu’il doit faire pour régler la succession de son père décédé il y a un an…
Je me pose plein de questions car j’ai 28 ans, et j’ai vraiment envie de trouver l’homme avec qui je partagerai ma vie ou du moins un long bout de chemin. J’ai peur de me retrouver célibataire et désespérée dans 4 ans. Sans avoir rien construit et avec les rides apparentes ^^! C’est nul de penser comme ça et je ne sais pas pourquoi ça m’effraie tant. Alors je veux être vite fixée et ne pas me tromper. Je me torture un peu l’esprit pour le coup.

Aie des échanges naturels. Un autre moyen d'être compréhensive et de rendre ton petit ami vraiment amoureux de toi est d'avoir une bonne communication dans votre relation sentimentale. Cela peut signifier de dire à ton petit ami quand tu avais un mauvais jour plutôt que de faire comme si tout va bien, de lui demander pourquoi il est fâché quand il ne va visiblement pas bien, mais qu'il se retient et d'évoquer avec tact et respect ce qui te tracasse dans cette relation amoureuse. Ton petit ami et toi pouvez avoir une liaison saine et aimante en prenant l'habitude d'avoir de bonnes compétences relationnelles.
Lorsqu’il me dit « Je ne suis pas à 100% engagé avec toi, et je sais que ce n’est pas chou par rapport à toi. J’espère avoir le déclic pour vivre cette relation à fond avec toi. », ça me rassure d’une certaine manière.. J’ai l’impression de devoir lire entre les lignes « Attends-moi, même si je ne veux pas te forcer, parce que je serais prêt un jour ».
"Je ne sais pas si c'est la période qui veut ça, mais en ce moment je pense beaucoup à ces belles soirées d'été que nous passions tous ensemble, autrefois. Quels amis irremplaçables vous êtes ! Vous me manquez beaucoup et j'espère que de votre côté vous ne m'oubliez pas. Profitez-bien de vos vacances et essayons bientôt de nous organiser de belles retrouvailles."

ca va faire aujourd’hui 4 ans que je suis avec mon copain, et tout a commencer par des disputes , des jugements l’un envers l’autres de manière récurrente et on à fini par pointé du doigt le problème mais lui a préférer prendre ses distances vis a vis de moi, je l’est accepté mais au bout d’une semaine il m’a été difficile de supporter la distance donc au bout de deux semaines de pause il est venu me voir en m’expliquant que les disputes le font souffrir et qu’il envisage aussi de faire des études en dehors de la région et que ça mettra en péril notre couple et qu’il hésite car il se demande si notre couple va durer si il décide de rester … Je ne sais plus comment réagir, le lui ai proposé thérapie, week end en amoureux, je lui fais part de mes peurs, mes sentiments mais il reste tjs distant


Mon soucis est que je parais toujours pour une fille forte, independante, ca seduit certains hommes, et apres un certain temps ils s enfuient car mon vrai visage de flippee ressurgit, je n ai pas confiance en moi et ca ressort a un moment a un autre, par exemple quand j envoie des textos ou que j appelle…pourtant je sais qu il ne fait pas le faire mais quand je doute sur son interet et si je n ai pas eu de nouvelles depuis plusieurs jours, hop! je le contacte et il doit sentir mes doutes…c est souvent le meme scenario qui se repete. Il faut dire que toutes mes dernieres histoires ont commence par du sexe, ce n est pas du tout le type de relation ou on se rencontre, on apprend a se connaitre bla bla..le dernier en date nous nous sommes rencontres en boite, et on est rentre ensemble….alors je me demande ce que l on peut construire sur des rencontres d un soir? est ce que l on peut vivre une vraie histoire avec quelqu un rencontrer en soiree? je doute!
Cela fait trois que je suis en couple avec mon copain qui des le début de notre relation à voulus s’engager avec moi en m’offrant une bague de promesse et en rencontrant mes parents mais il y a quelque temps il répond rarement à mes messages j’ai donc décider de ne plus parler ou du moins de prendre les distances avec lui c’est un homme qui a posé c’est exigences des le début de notre relation et je n’ai pas eu le temps d’ipposer les miennes alors Alexandre ai-je tors ou raison et que dois-je faire pour ravoir notre complicité et qu’il me parle sachant que l’on a pas les mêmes âges a t-il d’autre besoin d’autre attente envers une femme je ne comprends plus.
Je précise que je lui ai dit tout aussi cash ma vision des choses bien différente de la sienne : mariage, gamins, investissement à deux. On s’est écoutés, mais on a rien changé dans notre comportement : il n’a pas eu l’air de prendre ses distances suite à ces discussions (y’en a eu plusieurs sur les différents sujets), et je ne lui en ai pas tenu rigueur pour le moment, contrairement à mon cerveau qui a du mal depuis que je suis de nouveau loin de lui physiquement…
en meme temps j’ai peur de me relancer, pour qu’apres il me redise qu’il ne peux pas continuer, car il m’a déjà fais le coup deux fois. Comment faire?? Est ce que le laisser me courir apres serai t il une bonne solution? Provoquer un manque chez lui de moi, l’inquiéter ect…. Qu’en penser vous? Pensez vous que cela pourrai fonctionner en ma faveur? JE tiens vraiment à lui et je ne tienspas refaire quelque chose qui pourrai le faire fuir à nouveau, maintenant que je sens qu’il commence à revenir vers moi tout doucement, sans trop vouloir ce qu’il veux et attends de moi exactement…….

C’est la première fois que j’écris sur un forum. Je me permets cette liberté car je m’interroge beaucoup sur ma situation amoureuse actuelle. Je suis une jeune femme de 35 ans sans enfant, je suis en couple depuis 8 mois avec un l’homme dont je suis très amoureuse et qui a deux jeunes enfants. Depuis que nous sommes ensemble , nous partageons des moments de tendresse de complicité et de bonheur .
Nous avons fait silence pendant 2 mois et depuis 1 mois nous nous revoyons 3 fois par semaine. Nous dormons ensemble. Cela me fait du bien mais je n attends rien de plus de lui. Je ne sais pas trop ce qu’ il me veut car c est toujours lui qui me recontacte mais voilà je pense que il faut vivre de son côté. Et avancer sans se poser de questions. Car c est décourageant de se dire que c est de notre faute.
×